Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 2 décembre 2013
posté par Saigonnais à 07:00

Opération Sardines 2 à Château-Landon le dimanche 1er décembre 2013

vu 1863 fois, followers=15
Vidéos : Les Nageurs Citoyens de Paris prennent un café à l'entrée de la piscine Château-Landon pour souligner la réussite de l'opération Sardines qui vise à attirer l'attention des élus de la Ville de Paris sur la pauvreté des sports aquatiques de Paris.

Selon Nageurs Citoyens, les nageurs parisiens subissent cette situation depuis longtemps. Ils proposent les améliorations simples et peu coûteuses suivantes :

Ouverture assurées aux horaires précises
Saigo : Certaines piscines de Paris n’ouvrent pas à l’heure le matin. Pourquoi les piscines des YMCA de Montréal et de NYC ouvrent tout le temps à l’heure, mais pas celles de Paris ?


Résolution des problèmes techniques
Saigo : Les problèmes techniques doivent être résolus rapidement. Exemple, Nakache est fermée à cause d’un problème de plafond depuis plusieurs semaines. On ne connaît pas encore la date de fin de la réparation.

Délai raisonnable de la sortie des bassins
Saigo : Il faut quitter le bassin 30 mn avant la fermeture. Peut-on le réduire à 15 mn ?

Ouvertures en soirée
Saigo : Ouverture en soirée pour les piscines qui ferment le soir et ouverture plus longtemps en soirée pour celles déjà ouvertes pour permette à plus de travailleurs de nager après le boulot.
Encore mieux, ouverture plus tôt le matin : les YMCA de Montréal s’ouvrent à 6:30 le matin. Le YMCA Vanderbilt de New York s’ouvre même à 5:30. Une fois, j’y suis allé à 6:30, je croisais un New Yorkais qui venait de terminer son entraînement.
Ça coûte moins cher que construire de nouvelles piscines.

Amélioration du service
Saigo : Si les points ci-dessus étaient implantés, le service serait grandement amélioré.


videoplay

videoplay

25 commentaires

  

Discussion avec une nageuse parisienne :

image
  

Rien n'échappe à l'objectif de Saigonnais
Y-a-t'il eu une vidéo du bassin pendant l'opération sardines ?
  

Je suis arrivé en retard. L'opération n'a duré que 15 mn.

Par contre, le leader des Nageurs Citoyens a enregistré une vidéo du bassin en pleine tempête avec des vagues de plusieurs mètres.
Tu peux le contacter.
  

Raisonnement plein de bon sens s'il n'émanait de quelqu'un qui passe une partie de son temps à l'étranger (c'est bien connu l'herbe est plus verte chez le voisin) donc avec un discours manquant de consistance et inadapté aux réalités de la vie parisienne: c'est ce qui m'amène à réagir.

1er et 4ème argument: LES HORAIRES
Quand une piscine ouvre ses portes à 7H, à quelle heure faut-il que les personnels arrivent? Je suppose au moins 1/4 heure ou 1/2 avant non?
Le problème majeur des retards tient certainement au fait que les personnels n'habitent pas nécessairement près de la piscine.
Votre comparaison avec le Canada où les gens se déplacent bien souvent en voiture et où le stationnement est possible (il y a de la place, des parkings et un urbanisme différent) n'est pas bonne.
Le logement est un problème crucial à Paris et j'ose espérer que par exemple les Agents de la Ville de Paris à revenus modestes puissent trouver où se loger dans le parc social ou auprès de la RIVP mais même ça je n'en suis pas sûr vu la pression immobilière actuelle et les files d'attente pour l'accès aux logements.
Logement éloigné + transports en commun qui débutent tard dans Paris sont deux facteurs limitants à une ouverture précoce le matin: regardez plutôt l'heure des premiers métros (et je ne parle même pas des trains) et vous verrez que l'expression "il est cinq heures Paris s'éveille" est complètement dépassée.
A Paris les gens commencent tard leur travail contrairement aux Régions. Sur un précédent poste de travail, j'avais des directeurs qui n'arrivaient que vers 10 H le matin et qui restaient tard le soir.
Il y a 20 ans les stations de métro ouvraient à 5H10/ 5H20 pour un premier métro à 5H30.
Là en milieu de ligne on peut avoir des premiers métro à 5H50 au mieux. Prenez le premier métro le matin vous verrez que les gens courent déjà!!!

Concernant les ouvertures en soirée, c'est bien de réclamer, mais on ne peut pas tout avoir. Des petites piscines de quartier ouvrant à 6 heures au public ne peuvent pas fonctionner jusqu'à 22 H sans recrutement de personnel. C'est soit le matin, soit le soir pour chaque piscine ou alors une hausse des impôts.


3ème argument: LA SORTIE DES BASSINS
Se pose ici un problème de civisme. Dès lors qu'on est d'accord sur le fait que les nageurs du public ne doivent pas croiser les scolaires ou les gamins des clubs, pourquoi n'y aurait-il pas des problèmes avec une évacuation à 15 mn alors qu'il y a déjà des problèmes avec des évacuations bassin à 30 mn?
Que les gens prennent leur temps pour se doucher et se rhabiller OK, mais 15 mn évacuation (RAISONNABLE????) pour beaucoup de nageurs ça ne suffit pas pour sortir des vestiaires à l'heure et faute de vestiaire séparé ça risque plus de se transformer en 25/ 30 mn et empiéter sur les horaires des scolaires et des gamins des clubs.
  

Je pense que le recrutement de personnel coûte beaucoup moins cher que la construction de nouvelles piscines... qui nécessiteront de recruter du nouveau personnel. Donc Saigonnais à raison sur ce point !

Sur l'évacuation, à mon avis il n'est pas possible de réduire les 30 minutes, même si beaucoup n'en mettent que 15, ce n'est pas la peine de faire subir du stress inutile à tout le monde pour gagner 15 minutes. Autant ouvrir la piscine un peu plus tard et garder le système des 30 minutes d'évacuation. Donc un point pour Rouletabille.

Par contre sur les contraintes de personnel je ne suis pas d'accord que les horaires décallés soient vraiment un frein à trouver du personnel motivé. Il y a sans doûte des tas de gens qui préfèreraient commencer très tôt pour ensuite avoir leur après-midi de libre et pouvoir en profiter pour faire des activités. On n'a pas tous les mêmes aspirations dans la vie, ni les mêmes contraintes, ni les mêmes problèmes, donc il faut aussi proposer du travail à des horaires en décallage. Le plus gros problème au final c'est le côté administratif de la chose...

Evidemment on ne va pas demander à une piscine au fin fond d'un arrondissement périphérique d'ouvrir à 5h30, mais pour les piscines de 50m pourquoi pas. Vraiment.
  

Des motivés dans une graaaaaaande dense ville comme Paris n'en manqueront pas....

Quand je me réveille avant 6h pour croiser Paris pour aller bouger les fesses dans ce sacré froid..on qq motivés..

Et puis je vois les trasnports assez fréquentés à cette heure là...

Mais c'est vrai que pour une aussi grande ville dense comme Paris, je trouve qu'elle se réveille un peu en retard...au lieu de 8h-9h le rush hour, je dirais qu'il devrait être plutot le 7h-8h...

Quand j'allais à Barcelone depuis mon village tous les matins à la université et que je devais croiser la ville et soir passer par le peripherique soit en metro, le rush hour sardines c'est à 7h-7h30. Après, je sais qu'on est pas un bon exemple de vllle pratique, optimisé et efficace, car on passe touuuuute la journée pour faire les vraies 6h-7h du vrai boulot (sauf que là avec la crise, je sais que à mes potes on les fait bosser de vérité minimum 9h..). Mais bon, j'en sais rien en fait...
  

Déjà, je regrette de ne pas avoir "sardiné" avec vous mais je suis en repos forcé depuis une semaine (inflammation des ligaments dans le dos).

J'aborde le problème en tant que nageuse du matin. Je ne suis pas convaincue qu'il y aurait énormément de monde pour nager à 6h du matin. Certainement il y en aurait mais assez pour justifier une ouverture, j'ai des doutes.

Comme l'écrit Rouletabille, n'oublions pas que le personnel doit être là avant, et que bcp viennent de banlieue.

Effectivement les horaires du matin sont serrés- admettons que la piscine ouvre pile-poil à 7h. Disons 6 ou 7 minutes pour se déshabiller, ranger ses affaires et se doucher, on commence la séance à 7h07. On sonne la fin de séance à 8h15 (8h12 à Rouvet). En gros on a un peu moins d'1h 10 pour nager, ce qui n'est pas si mal.

A mon avis, le problème est ailleurs, dans le manque de place. Je prends l'exemple de Rouvet - sur 5 lignes, 2 sont en bassin ouvert pour la nage douce et la gymnastique douce dans l'eau. Une ligne est réservée aux cours particuliers. Ce qui laisse 2 lignes, sachant que le mardi une ligne est prise par un club à partir de 7h et encore le jeudi à partir de 8h. Etant donné la forte augmentation du nombre de nageurs à Rouvet, on est souvent pare-choc contre pare-choc.

Donc, si je peux résumer, pour le créneau matinal la difficulté serait plus un problème de gestion des lignes disponibles au public hors-club que d'horaires.
  

Pour le délai entre 2 publics différents dans ne même piscine, on pourrait théoriquement le réduire à presque néant dans les piscines où il y a des vestiaires et des douches séparés (Massard par exemple). Mais le problème est en fait ailleurs car la réglementation oblige à nettoyer l'eau, ce qui prend du temps. Le paradoxe est que, dans les petites villes où il n'y a qu'une piscine, il y a davantage de cohabitation entre les publics (en tous cas entre les clubs et les autres nageurs), chacun dans sa ligne d'eau, et l'eau n'est donc pas nettoyée aussi régulièrement.

Quant aux piscines existantes, une heure de plus d'ouverture ne coûte que 300 euros, vite couverts par les entrées. Ce n'est donc pas un obstacle majeur étant donné le budget de la Ville de Paris. En revanche, les conditions d'accès et la vie privée du personnel contraint dans bien des cas de résider en grande banlieue posent à l'évidence problème, de même que le recrutement de MNS supplémentaires si on ne veut pas augmenter les impôts des parisiens.

A moyens contraints, c'est encore la bonne gestion des lignes d'eau qui permet le mieux à chacun de nager suivant ses possibilités et dans un confort relatif.
  

Pour répondre à BigMac :
Quant aux piscines existantes, une heure de plus d'ouverture ne coûte que 300 euros, vite couverts par les entrées.


Ce n'est pas sûr. Il y a énormément de personnes qui ne paient pas l'entrée, et bcp de nageurs avec un abonnement trimestriel. A 3 euros l'entrée, il faudrait 100 entrées payantes / heure ce qui est impossible.
  

En effet, l'ouverture à 5:00 ou 6:00 serait problématique pour les employés qui vivent en banlieue parisienne.

Contrairement à Paris, le métro de New York fonctionne 24/24 (The City That Never Sleeps) permettant aux lifeguards habitant au Bronx, à Queens de se présenter au travail très tôt le matin.

De même, au YMCA Cartierville de Montréal, les sauveteurs sont des étudiants, habitant dans le même quartier. En été, ils se rendent à la piscine en vélo.

Cela dit, je suis convaincu que le transport des employés n’est pas un problème insurmontable. Prolonger les heures d’ouverture des bassins parisiens coûtent moins cher que construire de nouvelles piscines à Paris où 1 mètre carré coûte 8 000 Euros.

Boyzo : Les piscines municipales (comme le transport public) ne sont pas là pour faire des profits. De toute façon, elles ne pourront jamais faire de profit.
  

Saigonnais - je n'ai jamais parlé de faire de profit, simplement expliqué pourquoi on ne pourrait jamais récupérer le coût d'une heure supplémentaire d'ouverture par la recette des entrées.

On sait qu'une piscine municipale est un gouffre.... financier !
  

Le gros soucis c'est que la demande à évoluer avec l'offre...
Lorsque ces piscines ont été construite à Paris, on ne faisait ni Aquabike, ni aquatrucmuche... Donc les lignes étaient dédiées rien qu'à la natation et ça change beaucoup de chose...
Maintenant on propose des activités inadaptées (je n'ai rien contre les Aqua...) par rapport aux moyens dont on dispose...
Rajouter à cela une croissance de la fréquentation et on en arrive à ce que l'on voit aujourd'hui...
Si dans toute les piscines, il y avait un bassin adapté aux différentes activités, ça irait déjà beaucoup mieux...
C'est clair que construire de nouveaux bassins ça coute chère et que c'est la dernière solution à un probléme de surfréquentation.
Mais on manque de bon sens déjà dans l'exploitation de notre parc aquatique parisien.
En province je n'ai jamais vu d'activité annexe faite dans le bassin principal, c'est toujours fait dans le petit bassin... Pas à Paris... Car beaucoup de piscines ne sont pourvue que d'un bassin... Alors on entasse, on emplie... Tant pis pour ceux qui n' trouve pas leur compte dans cette boite à sardine...

Il suffirait de revenir aux fonctions d'origines et de ne pas faire n'importe quoi n’importe où.
  

@mirouf : A Limoges (casseaux et beaubreuil) me suis cassé le nez ca rl'information n'est pas claire : le bassin unique étant pris par les Aquatrucs, on ne peut juste pas nager.Autant annoncer la fermture aux nageurs, au moins comme ça ce sera clair

les choses changent : dans les deux piscines neuves testées ces jours ci les circuits "groupes" sont séparés (vestiaires/douches/WC) comme ailleurs en Europe. On va pouvoir enfin cohabiter si la législation tatillonne vient à changer.


A Paris les bassins n'ont pas été conçus pour les Aquatrucs. Au lieu de construire de nouvelles piscines il serait plus économique de construire des bassins plus petits et moins profonds dédiés aux aquatrucs et de rendre les bassins de nage aux nageurs..Mais ..n'est ce pas ce qu'ont fait les Gymnase Clubs et autres centres? pardon CLub Med Gym, suis décidément un vieux

En Espagne le système de Polydepsortivo Municipaux avec salle de muscu/fitness/piscine (et souvent petit bassin pour aquatrucs) est selon moi la formule idéale qui permet d'avoir une offre intéressante pour chacun par le service PUBLIC. je ne comprends pourquoi en france ça ne prend nulle part. Nous sommes contraints au privé via les CLub Med Gym avec piscine. Ici à Bordeaux une chaine a plusieurs salles avec l'argument marketing N°1 les aquatrucs.
tojours en Espagne il ya UN MNS pour le bassin de 50m.L'autre jour à bordeaux 4 MNS sur leur chaises pour 1 bassin de 25m. Sans risquer le modération il ya aussi sans doute des choses à faire pour pouvoir couvrir plus de plages d'ouvertures avec le même personnel.
  

Je suis 100% d'accord avec ce que dit Nageur Bordeaux. J'ajoute que, dès lors qu'un bassin de 50 M est dédié exclusivement à la nage, 4 ou 5 couloirs peuvent suffire, à condition qu'on ait pied ni d'un côté ni de l'autre pour dissuader les squatteurs de T.

Concernant le coût d'1 h supplémentaire, cela représente 100 à 150 entrées payantes, ce qui ne me paraît pas impossible, mais de toutes façons, tous les services publics locaux (crèches, cantines scolaires etc) fonctionnent avec un déficit structurel comblé par le contribuable. L'argent n'est donc pas le problème majeur, surtout si on rapporte 300 euros au budget de la Ville de Paris qui doit être de l'ordre de 10 à 20 milliards d'euros. C'est vraiment une goutte d'eau, c'est le cas de le dire.......
  

@ Nageurbordeaux, c'est l'exception qui confirme la ou les exceptions qui confirme la règle. Mais en grande majorité les piscine "récentes" comporte un grand bassin avec un minimum de hauteur de 1.8m et un petit bassin annexe pour ceux qui se sentent moins à l'aise avec l'eau...
Concernant la surveillance du bassin... 1MNS pour un 50 mètre... c'est vraiment très peu... Je pense qu'il y a un juste milieu entre 1 et 4...
  

C'est faux de dire que le MNS est seul.
Dieu est son assistant.
  

Je crois pas que en Espagne ils sont un bon exemple...surtout dans ce moment où on a un gouvernement de merde et les choses ne s'améliorent pas...

Chaque pays c'est vrai qui a des systèmes différentes.

A Barcelona on a super chaine des gyms avec prix, equipements, hooooooraires de ouf, et mille activités, qui est vraiment bien foutu je trouve. Pour les citoyens normaux sans trop des resources. Comme ça tout le monde est assidu plutot aux salles de gyms. Aussi dire que cela est le reflexe du modele physique de chaque pays. Chez nous, la mode des modes est paraitre un croissant tout musclé. Donc tout le monde aux gyms avec les 2000 activités et les salles muscus partout à bas prix. Les piscines etant aussi dans les clubs et gros complexes et gros vestiaires, etc..avec des prix donc plus hauts et surtout que TOUT le monde paie (pas d'entrées gratos comme ici). La dame de la caisse et le personnel etant dans son poste toute le temps. Puisque ils reçoivent leurs salaires, puisque tout le monde paie entrée, puisque l'entrée est plus chere, donc..argent plus assuré.

Tandis qu'ici ça change passsss mallll...système assez different depuis la base ce qui fait que les changements soient assez difficiles..faudrait changer depuis la base je crois. Bref..j'ai écris trop de mots pour dire presque rien...sorry
  

1 MNS tout seul pour 50 m ? Même avec l'aide de Dieu, c'est l'enfer : imaginez Keller, en nocturne !!!
Sinon, on a quand même, sur Paris, la chance extraordinaire d'accéder, à moindres frais, à un choix fantastique..
Pour peu qu'on puisse aller nager hors heures de pointe, c'est le paradis.
Normal qu'un si beau sport, si accessible, attire les foules..
Faudrait des horaires d'ouverture + larges, des roulements dans les fermetures prévisibles (vidanges), des bassins mieux conçus, et des gens plus éduqués dans les lignes, pour que la circulation soit + fluide...
  

Pourquoi les piscines de Paris ne peuvent-elles pas élaborer d'avance un planning indiquant la disponibilité des couloirs pour la natation ?
Voici un exemple de nos voisins du Sud, les Américains (Chinois)


image
  

A Nageurs citoyens :
ce serait bien de penser aux handicapés aussi, j'ai vu une fois un type en fauteuil qui se baignait à Hermant en 15 ans de natation.... c'est pas la Gloire! Alors que la natation soigne bien des pathologies et devrait être remboursée par la Sécu 3 euros la séance à volonté contre 30 euros une séance de kiné d'1/2 heures, qui a un effet bien moins bénéfique : le calcul est vite fait.
Merci de nous représenter.
  

+1 jujunag !
La natation, et plus largement l'eau, ont un effet très bénéfique sur de nombreuses pathologies, j'en sais quelque chose !

Super, l'idée du planning, mais ya du boulot : on a parfois simplement du mal à savoir si c'est fermé ou ouvert !
  

Le planning par ligne, j'ai vu ça en Suisse, au Royaume Uni...
Manchester :
http://www.manchestersportandleisure....
Bienne :
http://www.ctsbiel-bienne.ch/download...
Ce ne sont que 2 exemples de plus. C'est juste de la gestion courante, c'est pas difficile à faire. A Keller, ce planning d'occupation hebdo des lignes existe, avec lignes prises par les clubs tel jour à telle heure, etc. Je l'ai vu affiché à côté du bassin. Qu'est-ce qui empêche de le mettre en ligne ?
  

L'affichage à côté du bassin n'a aucun intérêt, c'est en ligne que chaque piscine devrait actualiser son planning.
Cela ne devrait pas être insurmontable...
  

l'idée des bassins annexes pour barboter, peut être avec quelques plages horaires réservées, qui s'adresseraient à des publics et des activités spécifiques, cela me plait et cela libérerait de l'espace pour les Nageurs, comme à Georges Valleret.
  

Tess, jujunag, on est 100% d'accord !
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant