Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 21 juin 2009
posté par Nathalie_G à 19:02

George Rigal - Tolérance Zéro...

vu 2727 fois, followers=5
Je publie à nouveau dans le forum mon commentaire sur cette piscine. Ils ont réussi à m'énerver alors j'étais venue à la piscine pour me détendre. Je suis à fond pour le respect des règlements, mais sachant que chaque piscine parisienne a ses propres règles et qu'il n'est pas toujours facile pour le nageur de s'y retrouver (gratuité de certains vestiaires, casiers à 50 centimes dans certaines piscine, à 1 euro dans d'autres...) je pense que le personnel pourrait montrer un peu de flexibilité et proposer des solutions plutôt que de mettre les gens dehors...

"Je viens d'emménager près de cette piscine et j'ai voulu profiter de la fin de ce dimanche après-midi pour y faire quelques longueurs. Comme j'habite vraiment juste à côté, je n'ai pas chargé mon sac à dos, juste une serviette, de quoi me changer et ma carte de 10 entrées de la mairie de Paris.

A la caisse, quelqu'un d'assez sympathique me rappelle qu'il ne reste que 45 minutes avant la fermeture, ça me va très bien. Aux vestiaires, je me déchausse, constate avec surprise que la partie "vestiaires individuels" est mixte, hausse les épaules et part en quête d'une cabine. C'est pas folichon car, en cette fin de week-end, les vestiaires sont franchement sales. Le sol des cabines est trempé et parsemé de touffes de cheveux collées au carrelage, il fait chaud et l'odeur un peu lourde rappelle étrangement celle de l'urine. Cela n'a pas l'air de déranger le gars à l'entrée du vestiaire qui somnole à moitié sur sa chaise. Une fois changée, je me dirige vers les casiers pour déposer mon sac mais une pièce d'un euro est indispensable et je n'ai pris ni porte-monnaie ni porte-feuille. Qu'importe, je laisserai mon sac au bord du bassin, je n'aime pas beaucoup ça mais je l'ai déjà fait à Georges Vallerey et à Dunois et ça ne craint rien. Arrivée dans les douches, l'eau est très chaude, c'est agréable. Par contre, le pédiluve est à sec, décidément, niveau hygiène ça craint un peu.

J'arrive sur le rebord du bassin avec ma serviette sous le bras et mon sac à l'épaule mais le surveillant se précipite vers moi en s'écriant "non, non, non, ça on ne peut pas !". Verdict : les sacs sont interdits au bord du bassin. Je suis bien embêtée, j'explique que je ne savais pas et que je n'avais pas prévu de pièce. On me répond qu'il faut aller en chercher une à la caisse. Oui, c'est bien gentil, mais là, je suis trempée, en maillot de bain et il faudrait que je me rhabille et que je me rechausse pour remonter jusqu'à l'entrée, et la piscine va bientôt fermer. Le gars du vestiaire, appelé à la rescousse, hausse les épaules et fait un imperceptible non de la tête quand je lui demande s'il a un jeton à me prêter. Même réaction quand je lui demande s'il peut poser mon sac quelque part dans un petit coin du vestiaire. Et le surveillant est intraitable : il est impensable de laisser mon sac au bord du bassin. On me propose comme dernière solution de trouver une bonne âme quelque part dans la piscine qui pourrait me prêter une pièce d'un euro. Un maître nageur vient à passer, le surveillant lui demande une pièce, le maître nageur soupire, grimace, lève les yeux au ciel, bref, refuse et en profite pour montrer lourdement que les nageurs du dimanche, ça l'exaspère. Franchement agacée, je demande au surveillant : "Bon qu'est-ce que je fais alors, je me casse ?" Le surveillant a l'air presque soulagé : "Ben oui !"

Ben oui. Du coup, je suis rentrée chez moi après avoir payé ma place et sans avoir mis un pied dans le bassin. Je m'efforce toujours de respecter le règlement mais, dans un cas pareil, où je me suis retrouvée vraiment coincée j'aurais apprécié un minimum de flexibilité ou de compréhension de la part du personnel. Visiblement, il ne faut pas trop en demander le dimanche à 17 heures... Résultat, je ne remettrai plus les pieds dans cette piscine, je préfère faire 30 minutes de métro et me baigner à Georges Vallerey où les vestiaires sont entretenus jusqu'en fin de journée et où le personnel est à l'écoute des usagers. "

5 commentaires

  

Je compatis, suis comme toi très exaspéré par ce genre d'attitude très " petit fonctionnaire de merde" des anciens pays communistes du blocs de l'est....je connais bien! le pire c'est que même si tu boycottes cette piscine et plus il y a de gens qui la boycotte, plus ils seront content car moins de taf et de pb pour eux!
  

Bonsoir,
effectivement ils n'ont pas été très compréhensif et coopératif sur ce coup là...
Connaissant Georges Vallerey, cela me surprend presque, ils auraient pu isoler ton sac dans l'aquarium des maitres nageurs...

Surtout aujourd'hui à Georges-Hermant, une nana m'a demandé si j'avais une pièce de 50 cents pour son vestiaire et je l'ai dirigé vers la dame de l'entretien (celle qui m'avait offert un thé le jour où la machine dis fonctionnait), elle est allé faire la monnaie à la caisse pour cette nageuse perdue en maillot de bain devant son casier.

Je ne connais pas encore l'ambiance dans les autres piscines en ce premier jour d'été mais ca promet pour la suite... (aujourd'hui les maitres nageurs semblaient s'être donnés comme Leitmotiv : moins on en fout, mieux on se portent...).

Cdlt,
Oléum.
  

C'est d'autant plus décourageant que dans une piscine comme celle de St Germain des Près, à cause de la taille du vestiaire, il est OBLIGATOIRE d'amener son sac au bord du bassin. Difficile de comprendre les règles de sécurité, et donc de les appliquer...
  

Oleum, je crois que Nathalie parle de George Rigal et non pas de Georges Valleray.

Nathalie,

Je comprends ton exaspération. J'ai inscrit mon fils au bébé nageur tous les samedis matin depuis septembre 2009 . En mars 2010, pas un seul maitre nageur ou éducateur n'est venu encore vers moi pour se présenter, pas un seul me dit bonjour, bref ils ne servent à rien.
Je dis bien depuis mars 2010 car depuis ils sont en grève : un jour c'est les maitres nageurs, un autre la sécurité, puis l'accueil. Finalement on paie un service qu'on ne reçoit pas. Pour moi, Rigal c'est fini.

Depuis, je vais dans le 12ème, piscine de Reuilly.

Bonne journée
  

Oleum, je crois que Nathalie parle de George Rigal et non pas de Georges Valleray.
Bonjour,
je ne crois pas car elle a écrit :
Qu'importe, je laisserai mon sac au bord du bassin, je n'aime pas beaucoup ça mais je l'ai déjà fait à Georges Vallerey et à Dunois et ça ne craint rien.

De plus elle parle de douche mixte ce qui n'est pas le cas à Georges Vallerey.

Cdlt,
Oléum.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant