Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 13 avril 2006
posté par agnes à 10:03

J'ai testé les Halles, new generation

vu 1123 fois, followers=1
Mardi soir, rendez-vous pris à 20h aux Halles, devant le Starbuck avec ma copine Géraldine qui a décidé de se faire une petite inauguration sportive pour fêter le retour du Printemps (traduction : retrouver « la forme » avant l’arrivée de l’Eté).
La forte odeur de chlore qui règne dans les hall des Halles (notez au passage le beau jeu de mot) me conforte dans l’idée que ce soir, je vais pouvoir tester mon nouveau maillot de bain. Comme je suis un peu en avance et un peu impatiente de découvrir le nouveau visage de Suzanne (Berlioux ), petit coup d’œil rapide à travers la célèbre paroi de l’aquarium. Apparemment, rien n’a changé : le même bassin, le même carrelage, le même…… monde ! Ca risque d’être la guerre mais ce n’est pas ca qui va nous arrêter.

Géraldine arrive enfin. Elle n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler une nageuse forcenée (un dernier barbotage qui remonte aux épreuves du bac) et s’apprête à découvrir cette piscine pour la première fois. Elle s’en remet donc entièrement à mon expérience d’« ancienne habituée d’avant fermeture ».
J’arrive à faire ma maligne jusqu’à la caisse. En effet, jusque là, rien de visiblement nouveau à l’horizon à part que le caissier, qui n’a pas chanché non plus, semble désormais plus confortablement installé : un bocal/local plus spacieux, plus lumineux, avec petit ventilateur rien que pour lui, ce qui ne le rend pas plus souriant pour autant. Dommage.
Le prix d’entrée n’a pas chanché lui non plus, c’est toujours 3euros 80, toujours cher donc…

Telles deux jeunes Christophe Colomb à la découverte du nouveau monde, nous prenons alors la Direction du vestiaires femmes. Et là, EBLOUISSEMENT (et j’espère pour vous que c pareil côté hommes) !!
- il y a des glaces partout à l’entrée,
- de jolis petits bancs en bois pour enlever ses chaussures,
- le carrelage a été refait du sol au plafond et il est nickel.
Ca sent le frais, ca sent le neuf, ca sent le propre. Et puis, je sais, ça va faire très réflexion de fille, j’aime beaucoup les couleurs claires qui ont été choisies.
Bref, première impression, très bonne.
Au fur et à mesure de l’expédition, nous allons de surprises en surprises !
Il y a de nouvelles cabines pour se changer, plus nombreuses et toutes neuves, et surtout, des casiers, nombreux eux aussi, gratuits et sans clé. La classe absolue. Plus de « dames casiers » moyennement sympathiques. On peut gérer nous même nos affaires sans attendre notre tour, comme avant, agglutinées, mouillées et souvent gelées.
Alors que nous nous penchons intriguées sur le mode d’emploi des casiers, une voix s’élève : « ah non mesdames, il ne faut pas wéserver les casiers avant de vous êtwe changées, il faut d’abord vous changer… ».
Je la reconnais, c’est ma grande copine l’ex « dame casier en chef », toujours aussi souriante, si accueillante, si douce, si aimable. Elle est toujours là pour donner les directives aux brebis égarées ou étourdies qui oublient systématiquement d’enlever leurs chaussures ou qui ne comprennent pas le mode d’emploi des casiers (et il y en a beaucoup croyez moi). Un rôle qu’elle prend très à cœur en tout cas.

Une fois la tenue de combat passée, les affaires rangées dans le respect du règlement, direction les douches, et au pas de course s’il vous plait !
La aussi, bonne surprise. Carrelage, douches, wc, lavabos, tout est refait, clair et propre. Seul hic, l’eau des douches est un peu froide mais il y a du débit, c’est l’essentiel !

L’arrivée dans le bassin est moins surprenante. Je ne vois décidemment rien de nouveau sauf peut-être certains maîtres nageurs (très bon choix, cela dit en passant).
Pour le coup, les lignes d’eau sont toujours aussi bondées. Je remarque quelques affichettes précisant la répartition des nageurs :
- la ligne 1 est réservée aux cours,
- la ligne 2 est pour les nageurs avec matériel (palmes, plaquettes…) et les nageurs « de compétition »,
- la ligne 3 pour les nageurs de crawl et de dos crawlé rapide, brasse interdite,
- les lignes 4 et 5 pour les nageurs plus calmes.
-
Très très bonne initiative…

Par contre, il y a un monde FOU dans la ligne 3. A croire que quelques mois sans leur piscine préférée ont rendu les nageurs plus motivés que jamais ! Et alors là, on retrouve les bonnes habitudes, les dépassements, les coups, les «ah ah je te laisserai pas passer » et les « ah ah, je passe quand même », les doubles, ou triple dépassements, les chocs frontaux ou évitements de dernière minute, les mauvais regards en bout de ligne…..
Beaucoup trop d’hommes dans cette ligne 3, en tout cas trop d’esprit compet’ à mon goût.

Pendant ce temps, ma copine Géraldine se démène elle aussi dans la ligne 5 avec le nageur dit « énervant », celui du genre plus malin que tout le monde, celui qui n’a donc pas du bien lire l’affichette puisqu’il se fait son entraînement Quatre nages façon Yann Thorpe au milieu des apprentis nageurs ou nageurs tranquilles qui essaient déjà de se concentrer sur une. Ainsi, je remarque qu’il a la très bonne idée de faire du papillon alors que d’autres sont à la limite de la noyade à côté..
Celui-là par exemple mériterait sans peine son petit bonnet d’or !

Enfin, passé 21h, le bassin commence à devenir plus praticable et agréable. C’est donc là qu’on peut vraiment en profiter (mais je ne devrais peut être pas le dire trop fort sinon ca va finir par se savoir…).

A 21h30, évacuation. Les douches sont toujours aussi froide, mais c pas grave. On se rapide vite fait sous les ordres de Madame Casier en chef. Quand même un petit passage sous les nouveaux sèches cheveux, plus nombreux et surtout, gratuits !

On sort de la piscine à 22H.

Ma copine Géraldine et moi, on se dit que c’était quand même chouette et même si on s’est pris quelques coups au passage (mais j’avoue que j’en ai donné moi aussi, nageur inconnu et poilu qui ne m’a pas laissé te doubler et que j’ai eu à l’usure, si tu lis ce mail, bien fait !).

Alors c’est décidé, mardi prochain, elle revient ! Et moi aussi !

0 commentaire

 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant