Rechercher une séance

Nageur :

Piscine :

Spot : Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor [effacer]

Inclure les autres lieux jusqu'à km

Date de la séance : entre le et le (format des dates : jj/mm/aaaa)

Jour de la séance :

Heure de la séance : entre et heure

Distance nagée : entre et m

Le commentaire contient le mot (orthographe exacte, sans accent) :

Comporte une série de m en

 

 

Résultats : 25 séances

 

3500m le mardi 27 juillet 2021 (de 11h15 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Forte densité de micro-algues en suspension. Algues filamenteuses dont l'une des extrémités s'achève en renflement. Ou comme l'impression d'avoir nagé dans du liquide séminal !
3100m le jeudi 25 juillet 2019 (de 12h00 à 13h00) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Je me baigne comme jamais ici pendant ces vacances. Des bains de mers du sud, eau et air chauds, pas besoin de m'ébrouer dans puis hors de l'eau pour ne pas grelotter comme c'est souvent le cas les autres années. Je me fais même de longues sessions d'étoile de mer, allongé sur le dos bras et jambes en croix bercé par les vagues. J'en oublierais presque de nager sérieusement, chose faite aujourd'hui en deux fois aux plages Bonaparte et Porz Moguer sans trop m'éloigner du bord et donc sans combinaison !
3600m le jeudi 18 juillet 2019 (de 11h15 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Petit vent qui plisse la surface sans toutefois créer de houle donc conditions à l'aise breizh mais comme j'avais oublié d'emmener mes lunettes de nage à la plage ce fut plutôt embrouillé yeux salés !
5500m le lundi 23 juillet 2018 (de 17h15 à 19h00) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Plus gros périple nagé en mer. Du vieux Bréhec à Gwin Zegal, dans des conditions idéales : pas de vent et pas de mer même en dehors de l'anse. Sur la carte l'itinéraire mesure 4,9km à vol de cormoran mais avec 1h40 de nagé j'ai forcément fait plus. Retour en kayak au soleil couchant, plus facile pour garder le cap !
3300m le jeudi 19 juillet 2018 (de 16h45 à 17h45) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Belle sortie, avec sortie de l'anse.
En combinaison ce soir suite à un échec ce matin en maillot. Méfiant quant à ma capacité à ne pas greloter, j'avais fait l'essuie-glace sans trop m'éloigner de ma serviette et j'avais capitulé au bout de 25 min. La glace c'est froid ! Non, à vrai dire un peu chochottement.
3600m le mercredi 26 juillet 2017 (de 11h00 à 12h15) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Seul sur la plage du Vieux Bréhec. À 11h00 à mon arrivée comme à 12h15 à mon départ, en plein mois de juillet par petit beau temps, quel privilège !
Au fait le petit beau temps c'est un grand beau temps agrémenté de gros nuages sombres et bas menaçants, sans pluie !
3300m le jeudi 20 juillet 2017 (de 10h45 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : 59 min en quasi continu à part une petite pause à 43 min pour interroger les gars de la famille qui chassaient le homard à main quasi nue, puisque gantée.
Homard les a pas pincer, bredouilles les gars. Tu m'étonnes ! Faudrait déjà y voir clair dans ces eaux sombres. C'est pas limpide comme aux glénans ici, c'est pourtant pas dégueu non plus.
3200m le samedi 30 juillet 2016 (de 10h45 à 12h00) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : De nouveau vers la Pointe de la Tour puis virage serré à droite le long de la falaise et retour.
Pointe de la Tour sur laquelle j'étais allé 2 ou 3 jours auparavant à la tombée de la nuit pour assister à la pêche aux maquereaux des jeunes de la famille. Pêche miraculeuse, la bourriche n'ayant pas suffit et merveilleuse, la vue étant époustouflante, le retour ayant été lui essouflant, ça monte.
Depuis le chemin de crête escarpé de la Pointe la vue est magnifique et panoramique ce qui m'avait permis de jauger et de juger la performance que représente mon parcours acrobaquatique autrement que depuis la plage et d'ajouter du plaisir à la séquence d'observation.
3000m le mardi 26 juillet 2016 (de 11h30 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Depuis Porz Moguer vers Gwin Zegal et au delà. Gwin Zegal, presqu'île qui devient complêtement île à chaque coefficient significatif. Je suis passé entre de gros rochers quelques cm au dessus des galets et me suis retrouvé en eaux troubles. Pas plus troubles que quelques crawlées auparavant mais troublantes car de l'autre côté de l'isthme c'est hyper rocailleux et je ne connais pas bien les lieux. Quand j'y suis en mode plagiste, c'est beau de partout mais je suis orienté plage et je tourne le dos aux cailloux.
3500m le vendredi 22 juillet 2016 (de 11h00 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Mer d'huile, infestée par les algues vertes, communément appelées laitues de mer. La mer étant salée, pour l'assaisonement il ne manquait qu'un peu de piquant que je suis allé chercher en nageant vers la Pointe de la tour et au delà.
Au delà, mer toujours aussi calme mais courant contraire. Faire du surplace loin de ma base, voilà l'ingrédient qui a relevé la sauce !
2500m le lundi 18 juillet 2016 (de 11h15 à 12h45) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Jamais je n'aurais penser un jour faire ce genre de séance. C'est à dire nager ici plus d'une poignée d'hectomètres dans l'appareil presque le plus simple, soit avec le maillot et les lunettes, mais sans combinaison. J'ai fais ça en 2 fois, 1,5 km ce matin puis 1 km ce soir et dans les 2 cas jaurais pu prolonger sans craindre l'hypothermie. J'ai perdu mon thermomètre mais au doigt mouillé je dirais qu'on se rapproche de l'hyperthermie des piscines parisiennes !
3000m le mercredi 29 juillet 2015 (de 11h30 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Bonaparte, Gwin Zegal puis retour à Pors Moger, c'est le nom des plages près de Bréhec le long desquelles j'ai nagé.
Qu'est ce qu'elles me plaisent ces plages ! C'en est presque déraisonnable.
C'est plus déraisonnable que de nager seul dans une mer déchainée avec des creux de plusieurs centimètres. Surtout que ça s'est bien goupillé car j'ai eu le vent 3/4 de dos pour le long bord. C'est qu'il soufflait le coquin et le petit bord retour a été assez musclé.
3300m le dimanche 26 juillet 2015 (de 11h15 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : 3ème baignade à consonance sportive ici cet été et 1ère fois que je m'éloigne de la plage jusqu'à la pointe de la Tour. Il y avait eu trop de vagues une fois, j'avais oublié ma bouée l'autre fois, pas celle avec le petit canard à mettre autour de la taille, celle que je tracte et qui me signale aux hors-bords et jet-skis qu'on ne rencontre pas dans le coin.
Par contre dans le coin y'aurait des orques ! C'est ce que j'ai entendu en début de mois à la radio qui reprenait un journal local. Balivernes, les locaux n'y croient pas. Moi j'ai bien vu un orque l'autre jour sur une plage voisine, mais c'était une grosse bouée gonflable et je préfère mon petit canard.
Tout ça pour dire qu'on pense à tout, à rien, quand on nage et que là j'ai surtout beaucoup pensé à cet énorme mammifère marin carnassier.
3300m le vendredi 24 juillet 2015 (de 11h15 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Belle séance ce matin dans les vagues et sous un ciel aux 50 nuances de gris. Présence humaine limitée à quelques audacieux dans l'eau et quelques voileux sur l'eau.
Magnifique baignade ce soir. En fratrie, au même endroit mais plage privatisée car sous le même genre de ciel avec en plus une pluie super drue, mon frère n'en revenait pas.
2800m le lundi 20 juillet 2015 (de 11h00 à 12h00) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : 53 min.
Un calcul savant prenant en compte la fermeté de la literie, la composition du petit-déj, le sens et la force du vent, le coefficient de marée, l'état de la houle, la température de l'eau et l'âge du capitaine me permet de convertir ces 53 min en 2800m.
Malheureusement j'ai oublié mes lunettes d'eau libre à Paris, heureusement j'ai mes lunettes de baignade. Elles dépannent mais c'est une vielle paire de piscine pénible à porter plus de quelques minutes car pour garder les yeux au sec j'ai été obligé de tendre l'élastique comme un euh, beaucoup quoi. Elles ne sont pas teintées non plus, mais ça c'est pas grave car comme je l'ai appris pendant mon service militaire en Bretagne : après la pluie, la pluie !
1000m le mardi 19 aout 2014 (de 16h00 à 17h00) TESS à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Je ne nage pas à Brehec mais plutôt côté Brehat, au hasard de mes randos sur cette si merveilleuse côte bretonne.
L'eau est glacée et les séances sont + nombreuses, + courtes et bcp + intenses.
Le décors est sublime, la meteo, optimale et j"aimerais pouvoir arrêter le temps...
1000m le samedi 16 aout 2014 (de 17h00 à 19h00) TESS à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : pas de commentaire
3000m le jeudi 31 juillet 2014 (de 16h30 à 17h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Prière de savoir nager ici cet été. Donnez nous aujourd'hui notre bain quotidien ne suffit pas. J'en prends 2 par jours pendant lesquels je me fait plaisir en nageant le papillon. J'arrive parfois à le coordonner avec le rythme de la houle sous les yeux ébahis de la foule : un qui se les pèle, trois tordus. Cependant ce ne sont que des bains.
Des expéditions avec un petit e j'en ai fait une en début de vacances et une cet après-midi. J'ai commencé à marée basse, l'anse à moitié vide, en 1/4 d'heure j'étais à la Pointe de la Tour, alors j'ai poursuivi, le long de la falaise mais sans le contact visuel avec ma plage de départ. Ça fait de l'impression, peut-être pas qu'à moi d'ailleurs : j'ai croisé un kayakiste qui m'a suivi du regard un bon moment l'air étonné.
2500m le lundi 21 juillet 2014 (de 11h45 à 12h45) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Elle est bonne cet été. J'ai la température, mais je la garde pour moi, je ne voudrais pas ternir ce qui fait la réputation de la Bretagne, surtout côté nord à savoir les eaux polaires. C'est avec la pluie, les pluies ? Ce qui fait le charme de la région.
Donc elle est glaciale mais sans glaçons cette année. J'ai quand même mis ma combinaison, on est jamais trop prudent. Au large toujours pas de glaçons, des creux. Quelques cm mais mal établis, mer croisée, casse nageur, heureusement seulement quelques cm, je suis entier.
Je traîne une bouée pour me signaler et pour pouvoir m'y agripper en cas de pépin. J'ai failli la perdre car je l'avais attachée avec un nœud de parisien au lieu d'un nœud marin, quel nœudnœud !
3000m le vendredi 3 aout 2012 (de 11h30 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : J’ai relié 2 plages séparées par une côte rocheuse sauvage, l’aventure quoi. A l’approche de la plage j’étais satisfait et j’avais l’impression d’avoir beaucoup mouliné pour finalement constater que j’avais bouclé l’odyssée en 1 heure, moins que ma séance en bord de plage d’hier. Donc parcours qui a nécessité moins de tours de bras mais qui m'a procuré bien plus de frissons.
3500m le jeudi 2 aout 2012 (de 10h45 à 12h00) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Le long de la plage, pendant 70 minutes.
Vent de travers, mes temps sont sensiblement plus élevés dans un sens que dans l’autre et conformes aux sensations. Ciel perturbé qui à un moment a viré au gris si sombre que je me suis arrêté pour voir s’il pleuvait. Non, je suis reparti et puis ploc ploc ploc, à verse, sublime.
3000m le lundi 30 juillet 2012 (de 14h30 à 15h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Secoué par les vagues 3 jours plus tôt et peu confiant en mon état de forme, je n’ai pas pris le large et j’ai nagé le long de la plage. J’ai eu froid au bout d’1/2 heure malgré la combinaison. Combinaison que j’ai abîmée. Avec l’habitude de l’enfiler, je n’ai pas mis le soin nécessaire à cette opération délicate et craque, décousue sur une dizaine de cm au niveau de la taille. Chaque séance en mer demande de la volonté. Je me fais violence pour y aller.
3000m le vendredi 27 juillet 2012 (de 11h30 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Toujours un aller retour vers la Pointe de la Tour. 1 heure comme la dernière fois.
Mer agitée aujourd’hui. Pour un nageur, parce que pour le fainéant posé sur la plage rien d’impressionnant à l’horizon. Sensation de m’être bien battu et de ne pas m’être désuni dans cet environnement légèrement hostile.
3000m le mercredi 25 juillet 2012 (de 11h30 à 12h30) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Même parcours qu’avant-hier vers la Pointe de la Tour, en 1 heure. Ce n’est pas le grand large, mais m’éloigner seul de la plage en longeant les rochers reste tout de même inquiétant. J’ai poussé légèrement plus avant pour passer la pointe de la Pointe, houlàlà, ça sentait le large.
2800m le lundi 23 juillet 2012 (de 11h15 à 12h15) glycine à Anse de Bréhec, Plouha, Côtes d'Armor : Aller retour Vieux Bréhec – Pointe de la Tour en 56 minutes.
Pas facile de nager entre les icebergs des Côtes du Grand Nord, même sous le soleil. Je tiens 10 minutes ¼ d’heure en costume de plage dans ces eaux glacées. Je le dis à dessein, j’ai un thermomètre. Il y a quelques années j’en ai eu assez de toutes ces températures jetées à l’eau : « elle est bonne ou fraîche, meilleure que ou plus froide que l’année dernière ou qu’à Palavas… » Avec le thermomètre, c’est moins glamour, on perd en faconde mais on gagne en précision.
Donc là 19,7 C°, c’est pas si mal, c’est peu être pour ça qu’ils ont débaptisé le département « Côtes du Nord » pour le renommer « Côtes d’Armor ».
J’ai donc nagé avec la combinaison qui m’a tenu à peu près chaud mais qui m’a laissé des irritations autour du cou.