Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 18 octobre 2009
posté par tritos à 23:58

flottaison

vu 7551 fois, followers=10
Bonjour,

Je reviens sur un sujet souvent abordé mais sur lequel j'aimerais quelques précisions.
Je tiens à signaler que je me suis remis à la natation il y a seulement un moins apres quelques cycles que j'ai fait en fac de sport il a quelques années.
Etant blessé au genou, je ne peux pas courir actuellement et donc la natation me permet de poursuivre une activité.

Le problème est le suivant, je coule...
Je suis fait pourtant comme tout le monde, mais lorsque je gonfle mes poumons, je descend direct au fond de l'eau et je me met à genou par terre; j'attend et je ne remonte pas d'un centimètre! J'ai pourtant essayé de prendre le plus d'air possible mais c'est exactement la même chose.

On m'a parlé de masse graisseuse et musculaire mais je mesure 1m80 pour 77 kg et je coule alors qu'un copain qui fait 1m93 pour le meme poid remonte comme un bouchon. On est au même niveau de flottaison lui sans accessoire et moi avec une planche.
J'en suis même à couler avec une planche en vidant mon air!

Je suis frustré car je ne peux pas enchainer des longueurs car je m'épuise très vite dans l'eau. J'ai l'habitude de faire des trails de 50 km et la à peine 50 mètres que je suis éssouflé.
Je pense d'un fait que je ne respire pas bien, et d'un autre que je force pour rester à la surface et doublement pour pouvoir avancer.

J'aimerais prendre des cours de natation mais cela m'est impossible car je travaille les soirs de cours et il n'y a pas de cours individuels.

Je demande donc conseils aux nageurs confirmés, aux MNS et autres personnes qui ont des moyens de me faire mieux flotter et respirer.

Quels exercices dois-je faire sachant que je viens 2 fois 1 heure dans la semaine?

Je vous remercie d'avance

16 commentaires

  

avatar de rellik
rellik
> 7 ans
Salut à toi. Je comprends ta situation, je suis venu à la natation il y a 3 ans et je ressentais les mêmes problèmes lors de mes 1ère longueurs. Il n'y a pas de secret, tu toi trouver ton équilibre dans l'eau, ne pas chercher la performance, ralentir ton tempo et trouver ta respiration. Il faut aussi relativiser, c'est comme dans tous les sports : quand tu débutes, c'est toujours frustrant. Enchaine les longueurs, progresse. Aujourd'hui tu fais 50 m, demain 150/200 dans 6 mois le kilomètre. Si tu dois retenir un conseil, ralentis et concentre toi sur ton équilibre en allant le chercher vers l'avant.
  

Tu peux porter une petite ceinture de flottaison autour de ta taille dans le premier temps. Nage le plus lentement possible. La vitesse n'a pas d'importance. L'importance c'est d'avoir du plaisir dans l'eau.
Chi va piano, va sano. Chi va sano, va lontano.
  

D'abord pas d'excuses
on peut très bien nager sans avoir une bonne flottaison naturelle.

Dans votre cas, sans maitre nageur, je suggère ardemment d'aller visionner sur le net les vidéos d'apprentissage de Total Immersion; c'est une méthode qui s'adresse avant tout aux personnes qui ont des pb de flottaison. Vous vous épuisez parce que vous nagez certainement "debout" (cad que vos jambes et votre bassin plongent et agissent comme une ancre). En plus, vous devez chercher à accélérer pour contrecarrer cela ce qui fait que votre respiration est sans doute trop accélérée elle aussi. Ce n'est pas tant un pb de flottaison que d'équilibre horizontal dans l'eau!

Comprenez bien que le crawl est une nage qui consiste à passer d'une position horizontale confortable légèrement sur le côté à une position horizontale confortable sur l'autre côté. Tant que vous ne maitrisez pas cette position horizontale (je le repete confortable cad sans effort) de chaque coté c'est pas la peine d'aller chercher plus loin.

Exos: faites qd dans Total Immersion, commencez vos séances par nager sur le côté un bras devant la tete l'autre sur le côté en léger battement: prenez conscience de votre position, des forces en présence (gravité, archimède, propulsion) et trouvez le bon équilibre (en prenant plus ou moins d'angle, en positionnant votre bras au meilleur endroit pour vous).

Vous verrez qu'on peut trouver une bonne position quelque soit la flottabilité du corps.

Concernant la respiration, pensez à souffler tout du long sous l'eau plutot qu'attendre le dernier moment. Pensez bien à garder la tete dans l'axe du corps qqd vous respirez: c'est le corps qui doit tourner pour respirer pas la tete qui se souleve.

Bonne nage!

PS: évitez a ce stade la facilité du Pull Buoy: ca ne fera que vous donnez de très mauvaises habitudes.
  

Je confirme c'est comme ca que j'ai appris aussi il y a cinq ans car le plus important il faut bien se sentir equilibre dans l'eau et puis integrer les mouvements de bras puis le rythme... c'est assez long avant d'avoir un bon feeling mais ca evite de prendre des defaux qu'il est dur de se defaire par la suite.
  

Bonjour,
D'accord avec Klapo. Il faut trouver une position horizontale sur l'eau. Souvent, la tête est trop haute, avec en plus le souci de trouver de l'air. Pour que les jambes remontent, il faut mettre la tête plus bas.
Je déconseille les ceintures et autres pull buoy.
  

Bonsoir,
Je me joins aux recommandations ci-dessus avec quelques explications supplémentaires

On m'a parlé de masse graisseuse et musculaire mais je mesure 1m80 pour 77 kg et je coule alors qu'un copain qui fait 1m93 pour le meme poid remonte comme un bouchon
et
Etant blessé au genou, je ne peux pas courir actuellement

Si vous êtes un coureur , il y a fort à parier que vos muscles des jambes sont plus denses et lourds que la moyenne et qu'ils vous font couler. Comme dit Klapo, vous nagez presque "debout".

Pour le vérifier, dans l'exercice de TI décrit par klapo (avec peut-être un pull-buoy pour appuyer le bras devant la tete), tête dans l'eau, baissez la un peu plus pour regarder vos pieds: ils devraient être à la surface. S'ils sont nettement plus bas, c'est un vrai problème car mettre la tete dans cette position fait déjà remonter les jambes! Mais ce n'est pas impossible: j'ai déjà vu en cours collectif un nageur qui était aussi un coureur et un cycliste assidu :avec deux pulls-buoys entre les cuisses et le reste du corps bien aligné, ses jambes coulaient à pic et il peinait à avancer !

Dans ce cas, la solution est de trouver le bon battement qui compense le poids par la propulsion. Outre les exos indiqués plus haut, des battements de pieds sur le dos, bras tendus, peuvent aussi aider à trouver comment flotter.

Bon courage. N'oubliez pas qu'Archimède est de votre côté!
  

Tu dois relaxer tes muscles. Dès que tu les contractes, tu coules, tu ne peux plus maintenir la position horizontale.
La préparation mentale est aussi importante. Imagine que tu es une feuille légère qui flotte sur l’eau.
Le soir, avant de dormir, ferme les yeux et essaie de répéter mentalement les mouvements de natation de Total Immersion. Évite les clips de Hackett avec son FQS qui n’est pas pour les débutants.
Essaie d’aller à la piscine trois fois par semaine, deux fois c’est trop peu. Sois patient.
  

avatar de tritos
tritos
> 7 ans
merci pour tous ces messages, c'est encourageant, je vais essayer les exos de total immersion mais je ne peux pas aller + de 2 fois nager... trop de travail...

moi aussi il me faut 2 pullbuoys pour que mes jambes remontent presque!

j'ai envi d'y arriver et je vais tout faire pour
  

Tritos, d'après le MNS qui me donne des cours, il est impossible que les jambes coulent avec un seul pull-buoy.
J'étais dans le même cas que toi. J'ai cru que j'étais trop dense.
En fait, il faut trouver la bonne position dans l'eau. Dans mon cas, je remontais trop la tête et mes mouvement de bras étaient trop orientés vers le haut. Donc, mon torse remontait et mes jambes coulaient.
Il m'a expliqué comment me placer et depuis non seulement mes jambes affleurent la surface avec le pull-buoy mais aussi...sans.
Voilà, à mon avis l'histoire de densité musculaire c'est du flan, désolé.
Le fameux MNS après 20 ans d'enseigement, n'a jamais vu quelqu'un être incapable de maintenir ses jambes à la surface avec un pull-buoy, donc, à mon sens, n'en rajoute pas un second et cherche, au besoin avec une aide, ce qui cloche dans ta position.
  

oui, comme dit Saigonnais, il faut eviter de se contracter, il faut rester relâché.
Les contractions musculaires parasites, provoquent un déséquilmibre et l'immersion des jambes.
  

avatar de canageenbanlieue
canageenbanlieue
> 7 ans
je confirme ce qui a été écrit notamment pour un coureur qui nage.

il faut accepter de se concentrer sur un équilibre corporel avant de mette du rythme, penser à ses jambes, trouver son confort.

Le seul truc vrai c'est que la graisse flotte mieux que le muscle ....

mais nega emoins bien en général .

Bon courage.
  

avatar de tritos
tritos
> 7 ans
je suis a l'aise dans l'eau et relaché mais avec un pull-buoy mes jambes ne remontent pas malgré le fait de rentrer ma tête
Je tiens à signaler que j'ai fait 5 ans en STAPS et que j'ai fait 3 cycles de natation + des entrainements en dehors et rien n'a changé
Par contre aucun expert en la matiere ne m'a vraiment suivi et donné de conseils personnalisés

Je vais essayer de faire avec tout ce que vous m'avez donné

En tout cas je vous remercie tous
  

TRITOS, as-tu essayé l'exercice suivant: pullbuoy en place tu te tiens debout au bord du bassin dans l'eau, tu remontes tes jambes sans lacher le bord du bassin à un moment donné tu vas devoir renter la tête dans l'eau, tu étires tes bras sans lacher le bord jusqu'à ce que tu sois complêtement alongé bras et jambes tendus.
Là, tu peux donner une légère poussée sur les bras, tu quittes le bord du bassin et tu restes bien allongé.
Normalement tu dois flotter parfaitement et tes jambes doivent rester à la surface.
Dans un second temps, quand tu te sentiras à l'aise, tu pourra à partir de la position allongée bras tendus faire 2-3 mouvements de bras en crawl en te concentrant sur ta position, il faut rester détendu et penser à bien laisser ses jambes en surface.
Cet exercice qui est long a expliqué n'a pris en tout chez moi qu'un quart d'heure pour les deux étapes.
Resultat incroyable.
  

@ tritos: une explication possible de l'enfoncement des jambes (si ce n'est pas une question de placement de la tete) c'est que vous étendez le bras devant trop vers la surface de l'eau: regarder les vidéos de Total Immersion pour comprendre qu'il faut au départ prendre de l'angle avec votre bras; ensuite, au fur et à mesure de vos progrès en flottaison, vous pourrez réduire cet angle avec la surface de l'eau, pour faire comme les pros.

Autre possibilité aussi: pas assez de roulis du corps.

Attention au Pull-Buoy; l'utiliser pas trop car ce ne résout pas le problème : ca ne fait que l'effacer et quand vous n'avez plus de Pull-Buoy, le problème revient aussi vite..
  

Je suis d’avis que le pull-buoy n’est pas pour un débutant. Il est réservé aux nageurs d’expérience.
Le nageur débutant doit prendre le temps pour trouver le niveau d’équilibre de son corps dans l’eau lui-même, sans utiliser d’équipement.
Personne ne peut faire ce travail pour lui. Cela exige du temps et de la patience.
  

Bonjour,
il faut bien dissocier la technique de nage et la glisse.
La solution si il y a une solution c'est la glisse qui faut apprendre en premier car la glisse c'est le plaisir.
Il faut s'allonger et pour s'allonger il faut se propulser.
Je proposerai un truc que j'ai fait avec mon fils : s'amuser à pousser le mur avec les jambes, la tête qui regarde le fond du bassin bien calée entre vos bras tendu devant soi , le corps entre deux eaux, respiration retenu. Regardez jusqu'où en glissant vous pouvez aller. Et répéter.
Vous pouvez aussi ajouter des battements de pieds, quand cela ira mieux.

Mon fils de 7 ans a appris à flotter comme ça. Après c'est la technique qui vous apprendra la propulsion.

Etant ancien nageur , j'aurai pu apprendre de suite à nager à mon fils mais je voulais qu'il est confiance en l'eau. J'ai vu pas mal de gamin savoir nager mais ils n'étaient pas rassurés. Une chose toute bête, plus vous glissez et moins vous vous fatiguez. Je sais que s'il devait tomber à l'eau, il ne forcera pas et aura peut-être plus de chance de survie qu'un enfant qui saura nager mais qui se fatiguera plus vite. Penser à la mer...
Bise aquatique
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant