Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 18 février 2009
posté par foulane à 23:00

cardiofréquencemètre

vu 14173 fois, followers=9
Bonjour,
d'abord je salue tout le monde, étant donné que je suis un "nouveau" sur ce forum. Je voudrais savoir si l'un de vous utilise un radiofréquencemètre à la piscine. Je n'ai vu qu'une seule fois un nageur avec une ceinture thoracique et franchement, ça ne me donne pas trop envie de ressembler à ça... Il existe un modèle de chez Oregon, le SE138, qui fonctionne sans ceinture. Mais je n'ai pas très bien compris comment ça marche. Quelqu'un a des expériences ?
Merci

20 commentaires

  

Le seul cardio qui fonctionne à ce jour (à ma connaissance) en piscine est la ceinture thoracique Memory belt de Suunto que je possède d'ailleurs ... je l'utilise 3 fois par semaine en piscine.
C'est peut être moi que tu as vu
Colombes ?
Le gant ne fonctionne pas dans l'eau et les autres ceintures ne fonctionnent pas non plus car le signal ne passe pas dans l'eau entre la montre et le capteur, c'est pour ça que Suunto a sorti une ceinture qui stocke ces propres données sans forcément avoir besoin de la montre. Mode autonome pour la piscine et connexion avec la montre pour le running.

Ok on a l'air un peu ... avec ça mais sincérement le regard des autres ...

Si tu éprouves le besooin, l'envie d'utiliser une ceinture en natation ... il faut le faire.
  

avatar de foulane
foulane
> 7 ans
merci pour l'info !!!
Je n'aurais même pas pensé au problème de la transmission dans l'eau et aurais acheté n'importe quel modèle. Donc, merci pour la précision.
PS : le regard des autres, dans la piscine, c'est super IMPORTANT. A moins que je sois le seul à mater tout ce qui passe ??? (-,
  

C'est vrai que le regard des autres est important mais le port d'une ceinture thoracique n'est pas si original que ça ... Dans tous les cas je possède le modèle T6C pack triathlon de Suunto et donc la fameuse ceinture memory belt qui fonctionne à merveille dans l'eau.
  

Bonjour,
j'ai également déjà vu un nageur avec une ceinture de cardio, à Keller.
Perso, je n'ai pas trouvé ça ridicule: au contraire, ça fait sportif. Je me suis dit que le gars devait avoir un super objectif avec un programme bien précis pour avoir à utiliser cet appareil. Sauf qu'il avait l'air d'entraîner une nana qui le suivait, mais tous deux ne nageaient pas super super (à un certain rythme tout de même), et je me suis demandée si le cardio était bien nécessaire ou si c'était pour épater la galerie. Bref...

Ce qui m'amène à poser la question de l'utilisation d'un cardio en natation.
Foulane et yoyo95120, ça m'intéresserait de savoir dans quel but vous utilisez ou voulez utiliser un cardio. Et à quoi ça sert en général, comment on l'utilise.
Peut-être comme en course à pied j'imagine?
  

avatar de foulane
foulane
> 7 ans
En fait, c'est parce que j'aimerais surveiller ma fréquence cardiaque (je t'embouche un coin, hein ?). Puisqu'il paraît que c'est à une certaine fréquence qu'on élimine la graisse. Et aussi pour suivre l'évolution de ma condition physique et me rendre compte de l'effort fourni, au-delà de la distance/temps. Et finalement, pour avoir un gadget et m'amuser un peu...
Cela dit, le modèle suunto triathlon, il est bougrement cher, dis !
  

Excusez ma curiosité, mais qu'est ce que ça apporte exactement comme données? le rythme cardiaque, c'est tout?
  

avatar de foulane
foulane
> 7 ans
bah oui, je crois... mais à partir de là, tu peux savoir à quelle capacité tu es, combien de calories tu brûles et surtour, adapter ton entraînement à tes objectifs. Je ne suis pas spécialiste, et comme j'ai dit, je cherche aussi un gadget, mais il paraît qu'il ne faut pas évoluer dans les mêmes fréquences cardiaques si l'on cherche la performance, l'endurance ou la perte de poids.
Avis aux spécialistes !
  

En effet, je crois qu'il n'y a que le SUNNTO MEMORY BELT qui soit vraiment adapté aux séances piscine.

Je pense que l'intérêt est principalement pour ceux qui veuillent respecter scrupuleusement une certaine fréquence cardiaque: par exemple, durant la période foncière; car en natation on peut parfois avoir tendance à aller un peu vite et se laisser griser par un autre nageur par exemple.

c'est aussi intéressant pour suivre précisément le travail fait durant ses séances.

Cela dit, en général, en natation, on s'entraine beaucoup plus sur la base de la vitesse que de la fréquence cardiaque. En se connaissant, on se sait qu'on vaut 45" au 50m en aérobie par exemple.
Le Cardio permet un travail plus fin.
  

Comme dit Klapo, en natation on se base beaucoup plus sur des vitesses, afin de déterminer dans quelle filière énergétique on se situe.

pour brûler les graisses le plus efficace est la filière aérobie, avec une fréquence cardiaque de l'ordre de 60-70% de la FC max (FC max = en gros 200 - ton âge).
Mais c'est pas trop dur à déterminer en fait, c'est un rythme qu'on peut tenir longtemps sans être essouflé (en course à pied, c'est identifié comme le rythme qui permet de parler en même temps qu'on court).

Après, il y a en natation des tests simples, avec des tables qui permettent de calculer des équivalences en vitesse pour les différentes filières (test des 2000 m, test de la VMA avec un effort à l'allure régulière maximale tenable sur 6 min...).
  

avatar de foulane
foulane
> 7 ans
Karo02, petite précision : pas 200, mais 220 moins ton âge pour calculer la fréquence maximum
  

Le modèle Suunto pack Triathlon est très cher ... mais un bon achat sur ebay
et je l'ai eu à moins de moitiè prix pour du neuf.

Je m'en sers un peu comme en course à pied.
Suivi général de ma fréquence cardiaque, suivi de fractionné ... amélioration générale et bien sûr gadget


Cela mesure le rythme cardiaque, l'interval entre chaque battement et on peut donc déduire la ventilation, la fréq respiratoire, la dette en o2, la conso en o2, la conso en énergie ...

Donc je m'en sert surtout pour vérifier que je n'en fais pas trop ...
  

avatar de foulane
foulane
> 7 ans
avec une petite recherche sur internet, on trouve le b-a-ba sur des sites. J'ai ainsi appris qu'n courant, j'avais probablement une fréquence cardiaque bien trop élevé (dans les 150, mesurés à la main après l'effort) pour ce que je cherche, à savoir brûler des graisses. J'aurais dû rester dans les 110 - 130.
Mais justement, il me semble que la natation provoque des rythmes cardiaques plus modérés. Ou bien me trompe-je ? Evidemment, ça dépend de la vitesse. Mais en nageant vite sans plus, en respirant profondément sans pour autant être essoufflé, comme la plupart de nageurs amateurs, j'imagine, il ne me semble pas avoir le coeur qui bat à tout rompre.
  

En fait pour bruler avant tout des graisses, il faut en effet s'entrainer à des fréquences très basses.

Le meilleur test c'est quand on commence à devoir respirer un peu fort (impression de devoir prendre une inspiration un peu plus profonde, ce qui est très différent de la sensation d'essoufllement qui elle correspond à une fréquence bcp plus élevée); c'est la limite basse; vous y rajoutez une dizaine de pulsations par minute (voire une quinzaine si vous etes un pratiquant régulier depuis plusieurs mois), pour arriver à la limite haute de la zone. Meme dans cette zone, une personne relativement sédentaire brulera presque autant de graisses que d'hydrate de carbones.

C'est vraiment une zone dans laquelle la sensation d'effort est très légère. Pour un débutant coureur à pied par exemple, c'est une zone où il est même difficile de courir plutot que de marcher: c'est dire
Mine de rien, en natation, on a très vite tendance à aller bien au dela. Comme évoqué dans un autre sujet, le pb c'est que la charge calorique de la graisse étant tellement élevée par rapport au niveau de la dépense énergétique de cette zone, il faut vraiment s'entrainer très longtemps pour perdre de la graisse. Nager 1 ou 2h par semaine à ce rythme va rien changer.

Une autre approche est de s'entrainer en vitesse ce qui aboutit à un résultat presque similaire (voire même meilleur car on se muscle plus) pour les raisons inverses (on brule peu de graisses en pourcentage mais un plus grand nombre de calories).

Conclusion: pour un nageur occasionnel qui nage 3x semaine voire moins et moins d'1 heure, il faut mieux continuer à nager à des allures variées plutot que juste vouloir mimer une torture de mer! Pour celui qui nage ts les jours ou presque jusqu'à 1h30 ou plus, l'approche torture de mer peut etre intéressante
Cela dit pour avoir nager a coté d'une tortue de mer, je n'ai rien contre elles bien au contraire.

Car enfin au total ce qui compte pour perdre du poids (graisses comprises bien sur) ce n'est que de manger moins de calories qu'on en consomme.
  

avatar de foulane
foulane
> 7 ans
Glané sur un forum de coureurs à pied :
le Polar F4M fonctionnerait également dans l'eau, selon expérience d'un membre du forum. Seul problème : Polar ne le fabrique plus, je crois. Il doit y avoir un nouveau produit qui reprend les mêmes caractéristiques, mais leur site ne donne aucune information sur l'adaptabilité à l'eau.

Sinon, Timex fait des montres-cardios Ironman. Vu qu'Ironman est du triathlon, et comporte donc la natation, je me demande si ces produits marcheraient aussi. Mais je ne trouve pas d'infos précis sur leurs produits.
  

En fait, le pb est qu'une fois immergé, la liaison entre la ceinture et la montre peut parfois avoir des interférences; Cela dit, ce n'est pas toujours le cas et toutes les manières quand on s'arrête en bout de ligne, pour peu que la ceinture soit hors de l'eau, la connexion revient et on peut donc consulter sa fréquence cardiaque. Bcp de cardios marchent en fait pas si mal en natation.

l'avantage du Suunto Memory Belt est que c'est la ceinture et non la montre qui contient la mémoire: il n'y a donc plus de pb de transmission. Il suffit une fois sa séance finie de charger dans son ordinateur les données enregistrées par la ceinture. C'est je pense le seul modèle qui fonctionne ainsi sur le marché.

l'autre souci c'est que la ceinture reste bien accrochée (y compris durant les culbutes en virage). Sous une combi cela tient bien sur mais sans combi parfois la ceinture glisse.

Prendre le pouls en fin de série est bien moins précis mais bon ca marche pas si mal qd même et ca coute NADA!
  

j'avais effectivement quelques problèmes les 2 premières séances car la ceinture était mal serrée, mais maintenant bien mise, plus aucun problème.
  

Bonjour à toutes et tous,
Nouveau venu sur le site, je me permets de m'immiscer dans la discusion; j'espère que personne ne m'en voudra.
Nageur très moyen, je recherche également un cardiofréquencemètre adapté à la natation car suite à une intervention cardio-vasculaire, je dois impérativement controler mon rythme cardiaque pendant l'effort et je ne possède pas une maitrise suffisante de la discipline pour le faire sans matériel.
Le principe de fonctionnement de la SUNNTO MEMORY BELT ne me semblant pas très adapté à mon problème, quelqu'un pourrait-il SVP me suggérer une autre solution.
Salutations
  

@ Hiryushu:

- le Memory Belt donne le rythme cardiaque après la séance, une fois téléchargé sur son ordinateur,
- un cardio classique lui donne le rythme cardiaque instantanément mais peut ne pas très bien fonctionner sous l'eau et être difficile à lire (voire impossible) alors qu'on nage.

Il n'existe pas d'autres alternatives technologiques à ma connaissance en la matière.
  

bonjour,

autrefois j'ai hésité aussi pour en acheter une et j'ai fait des recherches, voilà mes conclusion:

- en générale c'est fait pour courir pas pour nager
- dans %95 des modèles il faut mettre un ceinture à la poitrine (!)
- et les vendeurs ne conseillent pas le %5 qui sont sans ceinture, ils disent qu'ils ne sont pas très bien
- en tout cas à quoi peut servir un cardiofrèquencemètre??? croyez-vous que alain bernard ou ian thorpe en utilise en nageant?
- donc j'ai acheté une montre timex (parce que j'ai aimé la couleur seulement, sinon ceux de decathlon, go sport, tous pareil) lap counter
- donc elle compte mes tours jusqu'à 100, et d'après le modèle elle mémorise les 30-50-100 laps (elles sont tous capable de comter jusqu'à 100, c'est la mémoire qui différencie) si j'en souhaite encore je peux compter mes battements du coeurs à l'ancienne avec le doigt au cou
- si on en a "vraiment" besoin (être malade etc.), on peut avoir un "tensiomètre numérique" dans son sac pour utiliser pendant les séances et voilà c'est tout!
- j'ai commencé à ne pas aimer tous ces nouveaux produits de consommation, on fait tout pour qu'on les achète, le sport existe depuis la grèce antique (ou même l'égypte des pharaons) mais c'est dans ces 10-20 ans qu'on a commencé à utiliser tous ces machins-bidules


p.s: pour les montres, résistant 100m c'est suffisant pour l'eau (si vous voulez faire du sauna aussi cherchez un 200m). je conseille sincèrement l'utilisation d'une montre en nageant, ça évite de dépanser du temps, donc si tout le monde utilise son temps plus effectivement => les bassins avec moins du monde, plus facile à nager pour tt le monde
<br /
  

Je me pose plusieurs questions :

Après, il y a en natation des tests simples, avec des tables qui permettent de calculer des équivalences en vitesse pour les différentes filières (test des 2000 m, test de la VMA avec un effort à l'allure régulière maximale tenable sur 6 min...).

Cela sert à déterminer quoi exactement?

Sinon comment réaliser un test d'effort + lactate en natation??

En running : course sur un tapis + plusieurs prises de sang à différents régimes.
En vélo : course sur un vélo + idem.

Comment déterminer sont VO2 max? VMA?
Comment connaître ses seuils anaérobie/aérobie?
(Pour réaliser des endurance sans se cramer sur la fin... comme en running)

Dernière question pour le prise du pouls en fin de ligne... comment se comporte notre FC lors des flip-turn avec ondulations??? production importante de lactate???
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant