Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 27 mars 2012
posté par hesbert à 21:34

Allergies

vu 1636 fois, followers=6
De plus en plus souvent, quand je sors de la piscine, j'ai l'impression d'avoir le nez en vrac, je pense que c'est du au chlore. Savez vous si c'est un problème de respiration ou si il existe un moyen de limiter la casse.

Deuxième petite chose, je développe également des allergies au pollen/pollution ou les deux à la fois. Savez vous si c'est conseillé de nager dans ces cas là?

8 commentaires

  

salut,

normalement lorsque tu nage, tu ne doit pas avoir d'eau dans le nez !!!

nul besoin de pince nez qui est un équipement à réserver aux ballerines de NS qui réalisent des têtes en bas dans leur chorégraphie et donc par conséquent on besoin d’empêcher l'eau de leur rentrer dans le nez !

mais pour un nageur, c'est anti productif car il doit souffler par le nez l'air inspiré précédemment par la bouche lors des efforts de nage et un pince nez lui impose de tout faire par la bouche, ce qui nuit a la bonne pratique de la nage, notamment en crawl mais aussi en brasse.

si tu prends soin a toujours inspirer par la bouche et a systématiquement expirer par le nez, tu empêchera l'eau (chlorée ou pas) de te rentrer dans les nasaux et c'est déjà un bon point pour éviter les problèmes de nez ...


ce qui est commun a beaucoup de nageurs, c'est des problèmes de sinus mais sauf cas particulier, je n'ai jamais vu personne indisposé a ce point par le chlore, a moins que tu y soit particulièrement sensible. et concernant les allergies, je ne pense pas qu'a la piscine tu aggrave quoi que ce soit.

un petit coup de gueule contre tout ces abrutis qui ne comprennent pas qu'un couloir ou 3 ou 4 bons crawleurs évoluent déjà est fortement perturbé par l'arrivée tardive d'un brasseur médiocre ...

amis brasseurs, vous qui êtes bien plus nombreux dans les bassins que les pratiquants du crawl ;Vos coup de pieds dans le nez, vos blocages de ligne parce nageant en plein milieu au lieu de garder sa droite, vos stationnement sur le bord qui empêche les crawleurs de culbuter ...

YENA MARRE !

et j'aimerais aussi que les papoteurs et papoteuses de T prennent conscience qu'il existe une partie du bassin ou les lignes d'eau ne sont pas tirées et qu'ils peuvent prendre le thé ailleurs qu'en bout de ligne dans un couloir ou des gens ....
nagent.

de pkus, la brasse est d'ailleurs une nage a réserver aux batraciens et aux 3 ou 4 parisiens qui savent la nager correctement ... tout les autres si niquent lamentablement le dos la ou ils pensent se faire du bien !


la connerie, quant elle est la, elle est la et en piscine, mais putin qu'est qu'elle est la !!!! moi qui croyait qu'il n'y avait rien de plus <°))))<, je constate que si : il y a les brasseurs.

je précise aux gentilles truffes qui s'offusquent et aux modérateurs frileux qu'il ne s'agit pas d'autre chose que d'une dizaine d'année de vécu en piscine et que je connais très très (très) bien <°))))< ... (très)

railleur désagréable
mais crawleur pas trop nul.
  

Ivanovitch, ton témoignage d'allergie aux brasseurs a t'il sa place dans le sujet plus médical d'Hesbert ?
  

avatar de lirelle
Lirelle
> 4 ans
le mieux est de voir un-e allergologue pour tester ce à quoi vous êtes ou pas allergique (ce n'est pas douloureux). C'est certain qu'avec une allergie aux pollens le nez est + sensible donc + facilement irritable, et effectivement quand on a nez/yeux irrités, on a moyennement envie de se confronter à l'eau en piscine ;o)

Contre les pollens il y a des traitements saisonniers très efficaces (à demander à son généraliste : ça tourne autour d'Aerius, Zyrtec, Clarityne... certains pouvant être pris sans ordonnance, mais c'est cher car il faut les prendre toute la saison)
Demander à son médecin un traitement sans effet secondaire (certains anti-hystaminiques ont encore des effets secondaires type endormissement ; en général ce sont ceux prescrits en cas de crise allergique importante, et pas dans le cas d'un traitement "ordinaire". Les traitements type Polaramine ou Primalan, font dormir, la prise est à réserver au soir vu les risques d'endormissement) donc pour faire du sport ou simplement vivre c'est pas terrible !...

Les gens extrêmement allergiques ou dont ça gêne la profession peuvent se faire désensibiliser... il parait que ce n'est pas douloureux (pas testé).

Un très site internet contre les allergies, c'est une association sérieuse : taper AFPRAL dans google (j'évite de mettre un lien car j'ai eu une réponse de 'spam' en voulant le faire précédemment).
  

avatar de hesbert
hesbert
> 4 ans
Merci Ivanovitch pour tes conseils sur la respiration et l'expiration, je vais essayer de bien m'appliquer à bien souffler par le nez et respirer par la bouche.
Sinon pour ton petit coup de gueule, je comprends parfaitement et si j'ai un petit conseil c'est de viser les créneaux ou t'auras moins de nageurs "dilettantes" mais bon on a pas toujours le choix.
Lirelle, effectivement après dix douze jours d'ecoulements et de maux de tete, je me suis décidé à aller voir mon médecin qui après un diagnostique express m'a fait une ordonnance pour un aerius générique plus spray pour le nez, effectivement ça a bien calmer mon allergie mais du coup je suis retrourné à la piscine car ça faisait deux semaines de carême et moi ma religion m'interdit de me passer trop longtemps de piscine...Bon, j'en étais où..Oui donc résultat, j'ai à nouveau un peu morflé après la séance de piscine, mais comme me dit mon médecin il y a des gens qui sont allergiques au poil de chats et qui ont quand même des chats alors en gros j'avais qu'à choisir.
Je pense que pour être un peu serieux, j'aimerais bien aller voir un allergologue (c'est pris en charge par la sécu?
  

C'est certainement une intolérances aux chloramines qui sont formés quand le chlore rencontre des protéines ou acides amines provenant de la pollution humaine (cellules mortes). Tu ne pourras pas t'en débarrasser sauf à nager avec un pince-nez et te rincer le nez au sérum physiologique(comme moi)ou prendre un antihistaminique à chaque séance. Ceci dis il y a certaines piscine qui investissent dans un filtre à chloramines ; faudrait voir si ça marche...
  

avatar de hesbert
hesbert
> 4 ans
Merci Callisto, de toutes les manières je vais continuer à nager là où je peux et advienne que pourra, allergie ou pas je continue à vouloir nager, au moins mon dos lui me remercie. Le pince nez ne semble pas faire l'unanimité chez tous les nageurs mais peut être que j'essaierai un jour. Enfin, aujourd'hui sans vouloir raconter ma vie, je n'ai pas eu de problèmes en nageant à Armand. Peut être car j'ai fait un peu attention à bien expirer par le nez une fois la tête dans l'eau ou que j'ai nagé en milieu de journée ou que la piscine Armand me réussit bien. J'aime décidément bien cette piscine et cette douche bien chaude en sortant avec une bonne pression, c'est quand même bien sympa. L'autre fois à Pailleron, il y n'y avait que quatre cinq douches qui marchaient chez les hommes, je vous dis pas l'ambiance, c'était plutôt electrique mais le gars avec ces deux enfants qui utilisait trois douches lui plutôt zen. Bon en tout cas je renais merci Armand.....
  

avatar de lirelle
Lirelle
> 4 ans
Oui, l'allergologie est prise en charge par la sécu. Il y a aussi des consultations en allergologie dans les grands hôpitaux, un peu partout, il faut s'y prendre un moment en avance et pouvoir se libérer dans la journée en semaine, mais l'allergie étant un problème au long cours, c'est une bonne option. Il y a effectivement des lieux et des saisons où la réaction allergique semble moins marquée que d'autre, peut être à cause de la manière dont les locaux sont aérés. Faut pas hésiter à chercher pour trouver ton bonheur et faire un point médical pour ne pas se priver ou au contraire perturber sa qualité de vie ! bonne nage et bon courage !
  

En ce qui concerne l'interaction entre allergies au pollen et natation, je ne peux que témoigner d'un effet tout à fait bénéfique. J'ai été (avant une thérapie de désensibilisation qui a très bien marché chez moi) très allergique aux pollens de toute sorte, qui déclenchaient chez moi des crises aigues d'asthme. L'humidité des piscines en a toujours considérablement atténué les symptomes. Mais il est vrai, je n'ai jamais eu de problème au nez, genre gonflement des muqueuses, etc. ni à cause du chlore ni à cause du pollen.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant