Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 8 décembre 2011
posté par Djedj à 10:21

Crème anti-méduses

vu 21985 fois, followers=11
Bonjour à vous tous,

J'aurais aimé savoir si vous aviez un avis sur les crème qui empêchent les piqûres de méduses (je ne citerai pas de noms, je ne suis pas là pour faire de la pub pour tel ou tel fabriquant...) et éventuellement si vous aviez essayé les différentes crèmes mises en vente.

Ma question vient du fait que je désire participer à une épreuve en eau libre en mer pour la saison 2012 et que, cette année, sur l'épreuve de Granville, il y a eu pas mal de nageurs de piqués...

En attente de retours d'expérience...

37 commentaires

  

Interessée ++ au sujet!
  

hahaha pour un moment j'ai pensé qu'on avait trouvé la solution a la surpopulation dans les lignes d'eau des piscines parisiennes...
  

d'après wikipédia, un des (rares) prédateurs de la méduse est la tortue...
  

@Gemma Il est assez facile de trouver ce type de produit dans les pharmacies ou sur le net...

Par contre, un retour d'essayeur, j'ai pas trouvé ou alors sur le site des fabricants et je doute de l'impartialité des commentaires...
  

J'avais cru voir en parapharmacie des crèmes solaires incluant un produit anti-méduses, mais je ne suis plus très sûr. Jamais testé, et intéressé également par des retours d'expérience.
  

Si l' un des rares prédateurs de la méduse est la tortue, pourquoi y a t il autant de méduses chez Suzy pourtant fréquentée par une tortue célèbre ? Par ailleurs, pas besoin d' aller en eau libre pour voir des nageurs piqués....par je ne sais quelle mouche
hé oui je félinbécile comme d' hab
  

Ca explique la prolifération des méduses dans le monde: Les tortues sont en chûte libre, il y en a de moins en moins.Sur la plage où je vais parfois dans le var, on voit des tonnes de méduses et jamais une seule tortue.Même dans les jardins,à la campagne on n'en voit plus.Reviens, Tortue.
  

Djedj : on s'y fait aux méduses. J'ai nagé un km avec elles à Granville cette année, ça brûle un peu, mais il n'y a pas mort d'homme ! De toute façon tu es dans ta course, tu vois les gros ballons, tu te dis "ah oui, les méduses", et puis tu continues à nager, tu as autre chose à penser quand tu es au large du Roc. Prépare toi plutôt à gérer une hypothermie car c'est autrement plus problématique, surtout pour vous les garçons car vous êtes moins gras que nous les filles
  

Et concrètement, le contact avec des méduses dans la Manche ça donne quoi ? Est-ce que ça pique ? Ou ça démange juste un peu ?
  

Moi je m'y ferai jamais aux méduses , je les déteste...je dois apprendre à comment gérer ce peur si je veux continuer à les nager en eau libre (surtout en mer ce que j'adore) car là j'ai besoin toujours d qqun qui se met devant moi et me guide pour pas les rencontrer....Heureusement que au nord de Catalunya on a pas trop ces animaux gênants...

En tout cas, cet été il y en avait bcp un jour où j'ai nagé et en plus, l'eau était pas claire donc on avait du mal à voir...et puis grâce à ça j'ai une grande marque sur ma peau...et une autre marque au bras. Il y avait rien pour me mettre sur ma peau, il fait mal, et puis ça a resté. Si il existe un crème qui evite ça, c'est un bon intêret
  

gemma: Tu veux dire que les méduses t'on piquée et que la marque est restée? Jusqu'à maintenant?
  

oui bien sur!


J'ai une marque juste au cuisse droite à coté, très moche, de la couleur blanche...vraiment la putain méduse ma piquer
  

Horreur malheur!!!peut-être (Surement)que ça disparaitra avec le temps...
Moi de toutes façons je ne veux pas me faire piquer du tout, s'il y a des méduses je ne nage pas, je vais à la piscine, snif...Impossible d'y échapper, aux méduses, il y en a dans toutes les mers du globe.Quelqu'un m'a raconté des trucs effroyables sur les énormes méduses en Guadeloupe...
  

@sophie69 : J'ai nagé cet été à Granville aussi et je peut te dire que quand tu vois un ban de méduse remonter tout doucement vers toi, ça fait un peu flipper...

Cela m'a un peu calmé pour la suite de ma semaine de vacances.

Toutefois, si cette crème est bien efficace, je préfère en mettre qu'être piqué, non?...

Quant au froid, j'ai nagé en avril sur granville aussi, cela 4-5 fois 45 minutes, dans de l'eau à 10°C, bonne préparation aux épreuves d'eau libre de l'été. La première épreuve à Cepoy, l'eau était à 22-23°C, je l'ai plutôt trouvée chaude ... A Creil, pareil avec une eau à 18°C, je crois que ce n'est pas l'hypotermie qui me fait le plus peur, vois-tu ce que je veux dire...

De plus, j'ai un mauvais souvenir d'une piqûre de méduse, ou plutôt une brulure de méduse...

Donc, ma question est la suivante : Un nageur.com a-t-il déjà essayé une crème anti-méduse et cela a-t-il fonctionné?...
  

La crème solaire anti méduses s'appelle "médusyl" elle est très résistante à l'eau mais pour les méduses je n'ai pas encore testé car j'ai eu la chance de passer au travers des brulures
  

Hello,
il existe deux crèmes anti méduse :
- Skin-Saver Safe Sea de Care Plus http://www.buysafesea.com/jellyfish_s...
- Médusyl par le laboratoire Bioréance (déjà cité plus haut) http://www.medusyl.com/

http://www.consoglobe.com/cremes-anti...

Pas mal d'articles de presse sur le site de médusyl dont cette vidéo :

videoplay


A mon humble avis, inefficace pour un ban de méduses...

J'aime le nom de la méduse en anglais : jelly fish.
On peux acheter un bocal spécial sur la toile, par contre je ne crois pas que la loi autorise l'importation des méduses.
http://www.jellyfishart.com/default.asp

Cdlt,
Oléum.
  

car en fait on parle d'une crème avant se mettre dans l'eau ou après quand on est déjà marquée par la mademoiselle....??
  

J'ai comme l'impression que Nageurs.com manque à Gemma...

As-tu trouvé une piscine à DUBLIN? Raconte- nous comment on nage là-bas!
  


un peu..tu sais bien...un petit poisson comme moi a du mal à être trop de temps dehors son milieu (dans ce moment la piscine parisienne)

je travaille sur ça..je donnerai les nouvelles bientôt!
  

gemma, il faut t'entrainer 1°)Pour la course de lenteur(ca va être dur pour toi) et 2°)Pour la traversée de la manche en pap(Tu peux commencer par un exercice en mer d'Irlande).
  

oooooo j'avais oublié cette course!! mais je croyais que c'était qqchose de fun...mais aparentement les gens sont trop forts pour moi, je fais les battements de façon simple...je vais re-voir le fil du topic...

traversée de la manche en pap!! bufff je reussirai jamais! je vais m'entrainer pour des longueurs et traverses plus faciles...j'attends à savoir le calendrier de la saison...chez moi commence à juillet. Ici en france, quand est-ce qu'on commence à faire les petits distances autour les 1000m ?? au cas où tu en sais qqchose
  

Si tu veux participer à une course, tu dois avoir une licence.(Donc faire partie d'un club).Enfin je crois.

Pour l'eau libre, je ne sais rien, mais il y a des fils sur l'eau libre sur ce site où tout le monde a les réponses sur les compétitions
  

oui, bien sur, je sais je sais
  

Bonjour à tous,
Médusyl fait partie de mon matos pour marathon. Je m'en sers comme protection solaire et peut-être comme effet psychologique contre les méduses.
Pour l'instant lorsque je l'ai utilisé et été en contact avec des méduses, j'avoue ne pas avoir été piqué. Maintenant je ne l'ai pas essayé dans un banc de pélagia pendant des heures.
Il paraît en plus qu'elle perd de son efficacité au bout d'une heure.
Pour ma part, j'ai souvent été en contact avec des méduses lors de mes traversées un peu partout dans le monde et en fonction de l'espece les "piqures" sont différentes.
Il y en éxiste de plusieurs variétés.
Il y a celles qui sont innofensives, elles sont de couleurs transparentes et gelatineuses (Spales et Diololes). Pour le nageur, le plus désagréable est de nager dans un ban et sentir ces masses gelatineuses entre ses doigts et sur le corp, mais il n'y a aucun risque. Il n'est pas rare de voir les enfants s'en amuser.
Il y a les urticantes, qui brulent comme si vous aviez été en contact avec des orties. (Je pense qu'il s'agit de celles dont vous parlez à Granville) Généralement après une dizaine de minutes de nage, la douleur s'amenuise et rien y parait. Le plus dure est de tenir lorsque l'on en rencontre souvent.
Puis il y a celles qui brulent comme la pelagia. Vous recevez comme une décharge électrique. D'ailleurs si vous nagez la nuit, vous verrez qu'après contact, elle "s'éclaire". Là vous êtes bon pour une belle cicatrice. Là aussi, le fait de continuer à nager dans l'eau de mer doit apaiser la sensation de brûlure.

Pour en revenir sur la crême, je ne pense pas qu'elle fasse effet longtemps. C'est pour cela qu'entre autre le réglement FINA autorise toujours pour l'eau libre les combi-maillots de natation.

Il faut se dire que plus cela va aller et plus le nageur en eau libre va se retrouver confronter à ces animaux invertébrés...

Bonne nage à tous en mer et meilleurs voeux pour 2012
  

@ waterplouf : Bonjour, je suppose que vous êtes la personne du blog waterplouf, M Tusset.

J'ai une grande admiration pour vos exploits... surtout que cela est effectué au profit d'organisations qui luttent contre les maladies.

Au plaisir de vous lire sur votre blog, ou de vous rencontrer lors d'une étape eau libre.

Pour la crème anti méduse, cela a plutôt l'air d'être psychologique...

La fois où je me suis retrouvé piqué par une de celles-ci, j'ai eu comme une brulure sur l'avant bras. C'était en Manche et l'eau était assez froide (j'étais le seul baigneur...), mais je n'ai pas senti de décharge, peut-être le froid?... Les pelagia sévissent-elles au mois d'avril-mai?...

Le seul moyen de combattre ces gentilles bêbêtes est de continuer, si j'ai bien compris...aie, même pas mal...

Pour les combis, celles-ci doivent être en tissus et je pense que cela ne doit pas beaucoup protéger des piqures de méduse. Je pense que c'est plus pour le froid que celles-ci sont autorisées. Les nageurs en eau libre s'entrainent pour la plupart en piscine, l'hiver, à part quelques uns comme Zul qui ont une piscine privée d'au froide ;-D (on peut passer s'entrainer avec toi, Zul, si on fait un détour en Alsace?...).
  

Je manque à mes devoirs, Meilleurs voeux pour vous aussi, ainsi qu'à tous les lecteurs de ce site...
  

Les combis sont au contraire assez efficaces contre les méduses. Malheureusement les bras, visages et épaules sont exposés.
Ma collégue Cathy, lors de sa traversée entre Monaco et Cannes de nuit à malheureusement passé plus d'une heure à nager dans un ban de méduses. C'était l'horreur. Elle avait une combi de natation et son corp a été épargné. Malheureusement pour elle, le reste du corps avant bras et pieds était complétement balafré. Elle en a encore les cicatrices. Sur le bateau pour la protéger, nous avons immédiatement confectionné des brassières à l'aide de paires de chaussettes que nous avons découpé. On lui a mis des chausettes aux pieds, des gants aux mains, les brassières et l'on a fixé le tout à sa combinaison avec du chaterton. Elle a pu ainsi continué sa traversée et réalisé un sacré exploit.
Sur un site australien, il vendait une combinaison contre les méduses et ressemblait comme 2 gouttes d'eau à une combinaison intégrale en tissu.

Pour les pelagia, elles sévissent essentiellement en Méditerranée et suivent les courants chauds. On les trouvent généralement l'été dès fin mai. Malheureusement on en trouve aussi en Atlantique où l'eau est moins chaude. Rien ne vas plus dans notre éco-système. Généralement la journée elles sont à mi-profondeur. Elles n'aiment pas le soleil. Par contre elles sont belle et bien en surface la nuit car elles raffolent du plancton.
  

moi j'ai encore la cicatrice d'une méduse du 3eme type comme tu as décris...

pour moi c'est totalement psyco..dès que je sais que il y en a..je deviens folle et l'inquietude m'envahit et l'adrenaline monte et puis je nage energique sans me concentrer sur le nage. Je sais pas trop comme expliquer...

Par contre j'ai mes copains de nage qui n'ont aucun prob pour nager dans un banque de méduses. J'aimerais bien atteindre ce sprit tranquil.
  

En méditerranée, l'été, tu arrives sur l plage, eau transparente, tu n'as qu'une envie c'est de te coller dans l'eau tellement c'est bon, et puis tu vois tous les gens qui sont sur la plage et personne dans l'eau, et tu comprends:Y A DES MEDUSES! les gosses en capturent(celles qui sont au bord)en courant de tous les cotés avec leur seau, et toi ça te fait trop suer, pas envie de te baigner au milieu de ça, et tu te dis je vais à la piscine à la place, tant pis, mais manque de pot, ils ferment les piscines l'été...Ou alors se taper 1h de bus...
  

Hello,
détendez vous en regardant cette vidéo :

JELLYFISH LAKE from Sarosh Jacob on Vimeo.



Cdlt,
Oléum.
  

je suis sure qu'elles se nourrissent uniquement des sacs en plastique détritus, pour avoir cette tête là...Pouah, horreur! Vision du mid 21ème siècle...
  

Seulement en regardant ce film et j'ai mal partout...horreur maximale !
  

ah les vraies méduses, pas celles décrites à longeur de commentaires désobligeants par les faux champions lol
  

biensur, en eau libre ona peur aux vraies méduses et ouiiiii comment elles piquent !
  

Il parait qu'on s'habitue...
  

Personnellement, je ne veux pas nager dans une eau médusée.Je renonce.
  

Moi j'ai essayé la crème anti méduse Medusyl des laboratoires Bioréance
Très efficace
Je l'ai retrouvé sur le site de Distriom.fr
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant