Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

Voilà ! Aujourd’hui je vous emmène chez moi, à la Moselle luxembourgeoise, pour respirer un peu l’atmosphère de vacances au petit duché. C’est idyllique! répétait à chaque tournant de rue la copine berlinoise qui m’a rendu visite le mois dernier, et pour les Luxos, la Moselle c’est comme la côte pour les Belges ou les plages normandes pour les Parisiens. On y passe ses dimanches en famille, surtout en été.

C’est une région viticole, et c’est une raison amplement suffisante pour y aller, surtout depuis que, ces dix dernièrs années, les vignerons luxembourgeois se sont concentrés de plus en plus sur la production d’un vin de qualité, comparable, pour les types que l’on y cultive, au vins alsaciens (Riesling, Pinot noir et Pinot gris, Gewürtztraminer)!

Mais en été le fleuve, qui fait la frontière entre le Luxembourg et l’Allemagne accueille aussi des activités aquatiques: ski nautique à Ehnen (j’ai tenté de faire une photo), avirons à Schwebsange (c’est l’une des activités que j’ambitionne pour l’année prochaine) Pour les férus de natation, s’il n’est pas vraiment défendu de se baigner dans la Moselle (à l’exception des abords des pontons d’accostement), peu de gens le font cependant du côté luxembourgeois. La grande plupart des gens, s’ils aiment l’eau ‘naturelle’, vont nager aux anciennes gravières du ‘Haff Réimech’ (j’en ferai un autre article, prochainement) où dans une des piscines à l’air libre des environs.

Celle de Rémich date des années soixante et à été entièrement refaite en 2009. Située au pied du côteau et plus ou moins en bordure de la Moselle, elle possède un grand bassin subdivisé en trois espaces communicants, un premier réservé aux nageurs avec 5 lignes de 50 m, un deuxième avec une fosse à plongée, et un troisième qui sert de bassin d’initiation. Un petit bassin ludique (avec des poubelles en forme de grenouilles vertes et d’hippopotames – bleus et roses!) a été rajouté lors des travaux de rénovation. Les horaires sont assez amples (de fin mai jusqu’à début septembre, tous les jours de 10 à 20h), les prix raisonnables (48 Euros l’abonnement saisonnier).

Les photos montrent les environs, vues des hauteurs du ‘Schéierbierg’ (pour ceux qui s’étonneraient de l’orthographie exotique des noms de lieux cités: on parle luxembourgeois au Grand Duché, ce qui est – comme le néerlandais – une langue germanique, avec le français comme première langue étrangère). Le complexe sportif qui abrite la piscine occupe le plein milieu de la photo (il faisait un temps un peu brumeux, mais j’adore le panorama!). Sur le chemin vers la piscine j’ai pris une autre photo d’un gars faisant du ski nautique à Ehnen, puis, à la piscine elle-même, j’ai pris plusieures vues des bassins avec le restaurant qui les surplombe. (Oui, il y a également un restaurant. Au Luxembourg, pas de sortie, même sportive, si elle est en compagnie, sans restaurant.)

N-joy!

Bego

9 réponses à “Piscine en plein air, Rémich (Luxembourg)”
  1. Saigonnais dit :

    Bel article, belles photos, beaux bassins.

    La Moselle qui déverse dans le Rhin est une rivière mais non pas un fleuve. :-)

    Ta langue maternelle est le français ou le luxembourgeois ?

    Gracias.

  2. bego dit :

    Merci pour les compliments, Saïgo :-)
    Ma langue maternelle est le luxembourgeois, et je crois que des détails comme la confusion entre ‘fleuve’ et ‘rivière’ (dont je ne connaissais pas la différence- tu viens donc d’éclairer ma chandelle et je t’en remercie) le révèlent encore parfois. D’ailleurs les langues me passionnent…

  3. Saigonnais dit :

    De nada, Bego.

    Peux-tu écrire le premier paragraphe en luxembourgeois ?
    J’aime bien les langues étrangères.

    Le Québec est le carrefour entre l’Europe et l’Amérique.

    Bonne soirée. :-)

  4. bego dit :

    Voilà pour la traduction:

    Merci fir d’Kompliment, Saïgo!
    Méng Mammensprooch ass Lëtzebuergesch, an ech mengen, dass Détailer ewéi d’Verwiesselen vun ‘Floss’ an … (wouvun ech den Ennerscheed net kannt hun – et ass mer also eng Späicherliicht opgangen, an dofir soën ech der Merci) dat och nach emmer weisen.

    En l’écrivant je me rends compte qu’en Luxembourgeois il n’y a pas deux mots pour distinguer fleuves et rivières – c’est qu’on n’a que des rivières! :-D Par contre je trouve que la locution ‘éclairer la chandelle’ se traduit assez bien avec ‘eng Späicherliicht opdoën’, ce qui signifie littéralement ‘ouvrir / percer une fenêtre dans le toit’

    • Saigonnais dit :

      Le luxembourgeois est plus proche de l’Allemand et du Néerlandais, que du français, je présume.

      En vietnamien, il existe un mot Xanh pour indiquer la couleur Bleue ou Verte. Dépendant du contexte tu peux comprendre.
      Par exemple, si le bassin est bien entretenu, on dit que la couleur de l’eau est Xanh, cela signifie qu’elle est bleue.
      Par contre, si elle mal entretenue, cela signifie que l’eau du bassin est verte. :-)
      Tu peux préciser Xanh du ciel (bleu) ou Xanh des feuilles (vert).

      Existe-il des avantages fiscaux de vivre au Luxembourg today ? :-)

  5. papillonista dit :

    Merci BEGO, toi aussi pour cette ballade dans un petit bout de vieille Europe.

    C’est comme le mot « Glauque », alors, pas terrible de nos jours,surtout en langage familier, chez les grecs « Glaucos » désignait une merveilleuse couleur, ni bleu ni vert,la couleur de la mer et celle des fonds marins, et donc celle des yeux d’une déesse, je ne sais plus laquelle.

  6. papillonista dit :

    Le Luxembourg est le pays des banques, comme me l’expliquait un copain qui vit maintenant au Luxembourg et travaille dans une banque.Plein d’argent au Luxembourg.C’est un tout petit pays, un peu plus grand que Monaco et que Andore,avec une famille princière grand ducale, mais tous ces minuscules pays d’Europe sont des paradis fiscaux(A ce que l’on sait.)Ces petits pays(je ne sais pas pour Andorre)ont des piscines somptueuses…

  7. bego dit :

    Saïgo, tu parles vietnamien? Je sais (de par le site) que tu as vécu là-bas. Au Québec, dans ton entourage quotidien, tu parles le francais du Québec?
    Pour les avantages fiscaux, il faut que je vous déçoive; le Luxembourg ce n’est pas Monaco, et les habitants payent des impôts, comme partout en Europe. En fait les avantages fiscaux ne s’appliquent que de façon très sélective aux entreprises que l’on veut attirer dans le pays. (c’était le cas dans les années 80 pour les banques). En plus, puisque c’est un très petit pays, l’économie est extrèmement dépendante de la conjoncture internationale (pas beaucoup de demande intérieure dans le pays qui pourrait servir de moteur conjoncturel). Et donc, au Luxembourg aussi on a tendance à chercher le pays de cocagne ailleurs (mais il y a des envieux partout). Une très intéressante expo a lieu au musée d’histoire de la ville sur la pauvreté et la question sociale au Luxembourg. Pour ceux qui passeraient: http://www.musee-hist.lu/Pauvre+Luxembourg_-p-321490.html
    Concernant les infrastructures, c’est vrai que les piscines publiques sont en général belles, mais toujours rien comparé à celles en Allemagne (en fait je crois que c’est moins une question de grandeur du pays et de sous à distribuer que de mentalité)!

    • Saigonnais dit :

      Oui, je parle aussi vietnamien.
      Par contre, je réfléchis et je rêve contre en français.
      Je travaille dans une boîte à Montréal où 50% des employés sont Français.
      Je n’arrive pas à prendre l’accent québécois. :-)

  8.  
Répondre